CE18 - Innovation biomédicale

Gaine intégrant l’imagerie ultrason pour les cathéters cardiaques – INCAS

Résumé de soumission

Dans le domaine des maladies cardio-vasculaires, la dernière décennie a été marquée par le développement de solutions thérapeutiques intracardiaques et endovasculaires percutanées, conduisant à des stratégies (ablation par cathéter des arythmies, valves aortiques percutanées, réparation de la valve mitrale, la fermeture des communications septales et de l’auricule gauche, stimulateurs sans sonde, les prothèses endovasculaires). Ces procédures sont réalisées sous fluoroscopie et peuvent nécessiter un guidage par échocardiographie transthoracique ou transoesophagienne. En parallèle, l’échocardiographie intracardiaque (ICE) a été développée afin de visualiser les structures et les cathéters ou dispositifs utilisés pendant la procédure. Cette visualisation directe à l'intérieur du coeur contribue à faciliter la procédure, limiter les complications, élargir les indications, mais nécessite un outil dédié.
L'objectif du projet est de faire la preuve de concept d'un cathéter-gaine évolué, multifonction, doté de fonctions d'imagerie par ultrasons permettant de visualiser les structures cardiaques en temps réel tout au long de la procédure. La solution technique proposée consiste à intégrer des transducteurs à ultrasons miniaturisés à l'extrémité distale d’une gaine orientable.
Les partenaires du projet, Centre Hospitalier Universitaire de Rennes, VERMON, CAIRDAC et Inserm U 1273, offrent des compétences complémentaires pour développer avec succès un premier prototype. VERMON a plus de 30 ans d’expérience dans la fabrication de transducteurs à ultrasons miniatures pour l’industrie médicale. Les transducteurs seront disposés de manière à obtenir une image antérograde. Le réseau de transducteurs à ultrasons sera interfacé avec la console à ultrasons en intégrant les liaisons filaires à l'intérieur de l'enveloppe du cathéter-gaine. L’équipe CAIRDAC a une longue expérience dans la conception et la fabrication de cathéters cardiaques et développe une deuxième génération de cathéter pour la pose des stimulateurs cardiaques sans sonde. La programmation logicielle de modes d’imagerie spécifiques à l’arrangement des transducteurs sera intégrée à une plateforme d’imagerie ultrarapide permettant l’enrichissement de la visualisation du site thérapeutique avec des modes non conventionnels comme l’élastographie et le Doppler ultrasensible. L'Inserm U1273 «Physics for Medicine» a plus de 10 ans d'expérience dans la conception et le développement de matériel et de logiciels personnalisés pour des projets de recherche en imagerie médicale innovante.
Ces trois développements séparés (transducteurs d'échographie, cathéter évolué, logiciel d'imagerie par ultrasons) seront coordonnés par l'équipe clinique du Centre Hospitalier Universitaire de Rennes, chef de projet en charge des spécifications cliniques et de la validation du prototype.
Les principaux défis techniques sont liés à la miniaturisation du transducteur à ultrasons et à son intégration dans un cathéter-gaine de petit diamètre et faible épaisseur. Il existe un compromis entre le niveau de miniaturisation et le nombre de transducteurs dans la gaine, dont dépend la qualité de l'image. Cependant, la qualité de l'image pourrait être améliorée lors du développement industriel du produit final. VERMON et CAIRDAC seraient en mesure de passer à une phase de développement industriel du produit, donnant accès à un nouveau marché, valorisant ainsi le travail des différents partenaires. Au-delà de l’objectif principal du projet, les technologies développées permettraient également à VERMON de développer un dispositif médical d’ablation par ultrasons pour le traitement de la fibrillation atriale, marché en pleine expansion. Une stratégie de propriété intellectuelle spécifique sera établie au début du projet.
Cliniquement, le nouveau produit facilitera la réalisation de procédures sûres, en ambulatoire (réduction de coûts pour le système de santé), dans le contexte d'indications en forte croissance.

Coordination du projet

Philippe Mabo (Service de cardiologie et maladies vasculaires)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CAI CAIRDAC
VERMON SA VERMON
Physique pour la médecine
CHU de Rennes Service de cardiologie et maladies vasculaires

Aide de l'ANR 666 864 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter