CE09 - Nanomatériaux et nanotechnologies pour les produits du futur

Propriétés électronique et optique de puits quantiques colloidaux à l'échelle individuelle – TROPICAL

Résumé de soumission

Depuis leur découverte en 2013, les puits quantiques colloïdaux, souvent nommés nano-plaquettes, n'ont eut de cesse de fasciner les scientifiques en raison de leurs propriétés structurales et optiques remarquables. En effet durant leur croissance chimique, l'épaisseur des nano-plaquettes, qui conditionne le confinement quantique, est contrôlée à la couche atomique près. En résulte des propriétés optiques à température ambiante inégalées à ce jour, comme une largeur d'émission en semble simplement limitée par l'élargissement thermique. Bien que remarquables, ces nanostructures n'ont été étudiées que par des méthodes optique d'ensemble. Il en résulte que l'interprétation de plusieurs résultats expérimentaux reste controversée ou spéculative. Ces incertitudes entravent l'émergence du potentiel applicatif et fondamental des nano-plaquettes. Ces problèmes trouvent leur source dans l'absence d'études menées sur les propriétés électroniques et optiques de nano-plaquettes à l'échelle individuelle. Leurs absences empêchent une compréhension globale des mécanismes physique en jeu dans les propriétés optiques et électroniques des nano-plaquettes.
Par des études menées à l'échelles individuelle des propriétés optiques et électroniques, le projet TROPICAL a pour but de mettre en lumière les mécanismes physiques impliqués à la surface et aux interfaces de nanostructures et hétéronanostructures réalisées à partir de nano-plaquettes. Lors de ce projet il est à noter que les propriétés électroniques seront mises en évidence pour la première fois ce qui permettra notamment de mettre en évidence la densité d'état électronique et les interaction électroniques et pourrait mener à changement de paradigme sur les nano-plaquettes. En outre de la densité d'état électronique, ce projet vise à mettre en évidence plusieurs paramètres fondamentaux encore non disponible comme l’énergie de liaison de l'exciton, les facteurs de Landé, l'alignement de bandes dans les hétéronanostructures, la largeur spectrale ultime ou les mécanismes de clignotement de la luminescence,.. Ces paramètres, bien que fondamentaux, sont indispensable à la réalisation de modèles théoriques ou pour prédire la dynamique des porteurs de charge dans les hétérostuctures ou enfin de rationaliser l'architecture de dispositif à base de nano-plaquettes.

Coordination du projet

Louis Biadala (Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IEMN Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie

Aide de l'ANR 246 425 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter