ASTRID-Maturation - Accompagnement spécifique des travaux de recherches et d'innovation Défense : Maturation et Valorisation

Mesure en tEmps-réel des fLux sédimentAires en zoNe côtière à l'aide de GlidErs – MELANGE

Résumé de soumission

La quantification des concentrations et flux de matières en suspension est un défi majeur afin de mieux comprendre le rôle des zones côtières dans le stockage mais aussi le transfert des matières vers l’océan profond. Ces matières concernent les éléments des cycles biogéochimiques (C, N, P, Si, …) mais aussi les matières organiques, nutriments et les contaminants qui contrôlent et influent le fonctionnement des écosystèmes côtiers. Ces flux de matières ont lieu essentiellement durant les événements météorologiques intenses (crues et tempêtes) depuis les bassins versants vers la zone côtière où elles sont stockées plus ou moins temporairement et ensuite exportées par les courants et marées. Cependant il y a très peu de mesures de ces flux lors des évènements intenses et sont issues essentiellement des images satellite, bouées et autres mouillages fixes.

Le projet ASTRID-MATURATION “MELANGE” (Mesure en tEmps-réel des fLux sédimentAires en zoNe côtière à l'aide de Gliders) fait suite au projet ASTRID “MATUGLI” (Mesures Autonomes de la TUrbidité côtière à l’aide de GLIders) au cours duquel un prototype de plateforme autonome de mesure de la turbidité a été développé. Dans le cadre du projet MELANGE, il est prévu de fiabiliser ce prototype avec l’aide d’un industriel (ALSEAMAR) et d’une PME (CENTRALWEB) afin de produire un outil capable de mesurer et transmettre les mesures de courant, turbidité et in fine les flux de matières aux diverses échelles spatiales (du mètre à la centaine de kilomètres) et temporelles (de la seconde à plusieurs mois) de la zone côtière. Cet outil pourra à terme aussi bien permettre la surveillance de la qualité des eaux côtière dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau et de la Directive Cadre Stratégie sur le Milieu Marin pour les parcs marins par exemple, la surveillance du courant et de la visibilité sous-marine pour les applications militaires, mais ces données permettront également d’alimenter les modèles hydrodynamiques de prévision côtière.

Coordination du projet

François Bourrin (Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CentralWeb CENTRALWEB
CEFREM Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens
SHOM Service Hydrographique et Océanographique de la Marine
ALSEAMAR-ALCEN ALSEAMAR

Aide de l'ANR 398 527 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2020 - 30 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter