ANR-DFG - Appel à projets générique 2018 - DFG

Etudes du transport électronique à travers des molécules photochromes sous excitation plasmonique – Plasmochrom

Résumé de soumission

Le projet binationalPlasmoChrom est consacré à l'étude des propriétés de transport électronique dans des molécules photo-activables, connectées à des électrodes métalliques et sous irradiation lumineuse. Il repose sur la maîtrise de trois sujets d'actualité, à savoir la compréhension du transport électrique à travers les jonctions métal-molécule-métal, la synthèse de molécules photo-activables adaptées et la plasmonique avancée en lien avec la physique du transport photo-assisté. PlasmoChrom s'efforcera élucider comment les résonances plasmoniques peuvent être couplées à des dispositifs métal-molécule-métal en visant en particulier à améliorer l'efficacité de commutation des molécules photo-activables en s'appuyant notamment sur les effets d'antenne optique des électrodes. Nous étudierons des jonctions constituées d'une seule molécule connectée à des électrodes sur lesquelles un réseau optique a été gravé afin de générer la propagation des plasmons polaritons de surface (SPP). En parallèle, nous allons nano-assembler deux nanoparticules d'or en les connectant par quelques molécules et étudier par des techniques d'AFM avancé, s comment la résonance plasmonique de surface localisée (LSPR) affecte le transport de charge. Pour ces deux dispositifs-type, l'efficacité de commutation sera étudiée en fonction de l'excitation plasmonique. Ces études vont révéler d'une part les paramètres pour optimiser les propriétés plasmoniques des électrodes et, d'autre part, fournir des lignes directrices pour l'amélioration de la synthèse moléculaire et des propriétés photochromiques des molécules à base de diaryléthène. La fonctionnalité des diaryléthènes est basée sur le principe d'ouverture de cycle / fermeture de cycle, ce qui est prometteur pour la conceptions de dispositifs électro-optiques car les changements électroniques dus à l'isomérisation ne s'accompagnent que de modifications géométriques mineures. Le principal résultat attendu est la conception d'un dispositif électronique moléculaire avec une conductance réglable optiquement de manière reproductible et efficace.

Coordinateur du projet

Monsieur Olivier Pluchery (Institut des NanoSciences de Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSP Institut des NanoSciences de Paris
UKON-Phys Konstanz University - Physics
UKON-Chem Konstanz University - Chemistry

Aide de l'ANR 187 920 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2019 - 36 Mois

Liens utiles