CE42 - Capteurs, instrumentation

Précision de la mesure - cas des propriétés mécaniques de nanoparticules d’oxyde – MACAO

Résumé de soumission

Le comportement des matériaux à l'échelle nanométrique est connu pour être différent de celui observé pour les massifs. En raison de la taille nanométrique de l'échantillon, il est néanmoins difficile de mesurer les différences de propriétés et d’en identifier les mécanismes responsables. Ce projet développera des techniques pour améliorer la précision de la mesure des propriétés mécaniques des nanoparticules d'oxyde. Un couplage et une comparaison de résultats obtenus par nanocompression in situ dans un microscope électronique à transmission (TEM) et spectroscopie Brillouin/Raman réalisée dans une cellule à enclume diamants permettront de mieux identifier les différentes erreurs inhérentes aux techniques expérimentales. Des méthodes de simulation numérique seront développées en parallèle pour calculer des valeurs de références pour les propriétés mécaniques des nanoparticules.
Dans ce projet, chaque technique sera développée pour mesurer de façon précise les propriétés mécaniques de nanoparticules isolées. L’effet de différents paramètres sera étudié et les différences avec les valeurs de référence seront quantifiées. Un couplage des techniques expérimentales sera alors réalisé en adaptant le porte objet du TEM sur le spectromètre Brillouin. Les propriétés mécaniques seront ainsi mesurées par les deux techniques sur la même nanoparticule. Une comparaison des valeurs obtenues permettra de donner des barres d’erreurs pour les deux techniques.
Le projet sera focalisé sur l’étude de nanocubes de CeO2. CeO2 est utilisé dans différents types d’applications comme par exemple les systèmes catalytiques, la photocatalyse ou pour dans le biomédical. Pour toutes ses applications, le matériau peut être soumis à des contraintes conduisant à un changement de ses propriétés mécaniques et donc à une perte d'efficacité. La méthodologie développée dans ce projet pourra ensuite être utilisée pour tous les types de nanoparticules, quelles sont métalliques ou céramiques. Dans le cas des matériaux céramiques, l'étude du comportement mécanique à l'échelle nanométrique peut avoir un impact important sur leur procédé d’élaboration.

Coordinateur du projet

Madame Lucile Joly-Pottuz (Matériaux : Ingénierie et Science)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ILM INSTITUT LUMIERE MATIERE
MATEIS Matériaux : Ingénierie et Science

Aide de l'ANR 375 687 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2018 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter