CE39 - Sécurité Globale et Cybersécurité

Terrorisme, Comportements des Agents Economiques, Sécurité et Utilité – BEcAUSeTerror

Résumé de soumission

Le nombre d'incidents terroristes a été multiplié par 3 ces dernières années, en comparaison au début de la décennie 2000. Une littérature croissante étudie les effets macroéconomiques du terrorisme sur les différents marchés internationaux et financiers.

Ce projet a deux objectifs: il interroge, d'abord, la manière dont les agents économiques (principalement les agents privés et les autorités publiques) réagissent aux activités terroristes, du point de vue microéconomique. Deuxièmement, on cherche à étudier comment les interactions entre ces différents agents façonnent les activités économiques à travers le temps, l'espace et le type d'individus.
En particulier, on voudrait étudier comment les consommateurs, les ménages, les travailleurs et les employeurs modifient la façon dont ils/elles consomment, investissent, organisent leur vie privée et professionnelle ou établissent leurs plans de production et d'embauche. De plus, on aimerait évaluer les réactions supplémentaires qui surviennent lorsque des mesures sécuritaires de contre-terrorisme sont mises en place. Dernier point, mais non des moindres, sous l'hypothèse que les activités terroristes pourraient être persistantes, l'objectif est de montrer comment toutes ces réactions peuvent produire une distorsion dans l'allocation des ressources dans le temps, l'espace mais aussi entre les personnes. En particulier, non seulement nous considérons une interaction des comportements des agents privés et publics à travers le temps et l'espace, mais nous regardons aussi comment, à leur tour, les activités économiques et les activités liées aux actes de terrorisme peuvent être façonnées par ces décisions à long terme.
Pour répondre à toutes ces questions, nous adopterons une approche multidimensionnelle qui s'appuiera sur les compétences complémentaires des membres de l'équipe, englobant l'économie des conflits, la microéconomie, l'économie internationale, l'économie comportementale, les études culturelles et l'économie domestique.

Nous divisons le travail sous trois grandes tâches pour répondre à nos questions.
Tâche 1: Réactions des agents privés (Terreur, distorsions et discriminations). Dans cet ensemble, nous examinons comment le terrorisme influence les attitudes envers les minorités, comment il façonne le comportement des employeurs et comment il affecte les comportements de consommation en utilisant les théories du marché du travail et l'économie comportementale.
Tâche 2: Réactions des agents publics (Terrorisme et mesures de sécurité). Dans cet ensemble, nous étudions comment le terrorisme influence les comportements de vote en faveur de politiques plus sécuritaires. Ensuite, nous proposons d'examiner comment les mesures de sécurité modifient les comportements des entreprises sur le marché. La sécurité pour prévenir la terreur pourrait aussi produire des externalités sur d'autres formes de crimes que nous proposons également d'étudier.
Tâche 3: Terreur et réallocation globale des activités économiques dans le temps, l'espace et les individus. Dans les paquets précédents, nous avons proposé d'examiner les changements dans les comportements des agents privés avec ou sans réactions supplémentaires venant des autorités publiques. Mais jusqu'à présent, le raisonnement était axé sur des marchés particuliers de l'économie, en équilibre partiel. Dans ce nouvel ensemble proposé, nous étudions des effets d'équilibre plus généraux. Les effets du terrorisme sur les marchés du travail et des produits, complétés par ceux des mesures contre les organisations terroristes, devraient créer des coûts de transaction et des distorsions dans les activités économiques. Nous regardons donc l'impact global à court et à long terme à travers l'espace et les individus. Ici, non seulement les agents privés et les autorités publiques sont concernés mais tous les types d'individus y compris le comportement de ceux qui sont proches d'une manière ou d'une autre des organisations terroristes.

Coordinateur du projet

Monsieur Daniel Mirza (Laboratoire d'économie d'Orleans)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LEO Laboratoire d'économie d'Orleans
EEP ECOLE D´ ECONOMIE DE PARIS

Aide de l'ANR 297 447 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2018 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter