CE38 - La Révolution numérique : rapports au savoir et à la culture

Conceptions et représentations du vivant. Quels enjeux culturels pour les biotechnologies ? – ComIngGen

Résumé de soumission

Le projet ComingGen concerne les enjeux lie´s a` la connaissance, a` la mesure de l'opinion publique et les dispositifs de communication relatifs aux biotechnologies e´mergentes (les technologies de genome editing comme CRISPR-Cas9 et les nouvelles techniques de croisement des plantes). Il a deux principaux objectifs.
- En partant du constat qu'une grande partie de l'opinion publique exprime un me´lange de me´fiance et d'espoir, une incompre´hension, et parfois un rejet a` l'e´gard des biotechnologies e´mergentes ou au contraire une adoption sans cadre de re´gulation approprie´, le premier objectif est de caracte´riser les conside´rations cognitives et culturelles qui structurent l'opinion publique. On de´veloppera ici une approche de science-politique base´e sur des outils de mesure innovants pour identifier les conditions qui pre´sident a` l'e´mergence d'une compre´hension publique des recherches en cours, appuye´e sur la communication scientifique, les réseaux de médiation scientifique et l'inclusion de spe´cialistes en droit. Cela suppose d'explorer et de cartographier les diverses communication liées à la gestion des controverses autour de la bio-inge´nierie, incluant les revendications politiques, les e´nonce´s militants, de même que les ressources de´veloppe´es par les institutions spécialisées (musées, centres de sciences, expositions artistiques : bioart) avec l'aide des outils nume´riques (me´thodes de collecte des big data).
- Le deuxie`me objectif de ce projet est de sensibiliser durablement les gouvernements nationaux et europe´ens ainsi que les institutions culturelles à la gouvernance complexe des biotechnologies, de développer des strate´gies fructueuses de communication concernant les nouveaux produits de bio-inge´nierie, et de fournir une meilleure compre´hension de la recherche aux diffe´rents porteurs d'inte´re^ts et plus largement, aux citoyens. Nous produirons des séries de recommandations publiques pour une communication efficace de données scientifiques provisoires et instables. Une telle communication s'appuie sur des innovations culturelles impliquant des me´diations pédagogiques et artistiques avant-gardistes.
Afin de remplir ces deux objectifs, ComingGen s'appuie sur une double approche me´thodologique.
- La premie`re consiste a` fournir une analyse de l'opinion publique concernant ces biotechnologies en constitution. Appuye´e sur une collecte de données massives a` grande e´chelle (logiciel Hyphe), cette méthode nous permettra d'inventorier la grande diversité des stratégies de communication et ses supports. Cette approche est aussi un plaidoyer visant à considérer l'utilité des méthodes de collecte des big data pour analyser la forme et la force des réseaux numériques concernant les biotechnologies émergentes. Cette cartographie complète l'étude classique de l'opinion publique basée sur le questionnaire. Elle ouvre un champ nouveau aux sciences du numérique.
- La deuxie`me consiste a` examiner la perception des risques et les enjeux de communication concernant les produits biotechnologiques caractérisés par une rupture avec les techniques traditionnelles de modification génétique (revue de la littérature scientifique et juridique), et de proposer des supports pédagogiques variés a` partir d'une rencontre croisée entre chercheurs, spe´cialistes en droit et spécialistes des muse´es.
L'e´quipe ComIngGen examinera les manie`res de relier la cartographie nume´rique (opinions exprime´es), les strate´gies de communication institutionnelle (Office nationaux et europe´ens d'e´valuation des technologies) et les me´diations culturelles (muse´es et centre de science).
L'objectif est d'apporter une gamme de re´ponses variées (techno-scientifiques, juridiques et culturelles) aux enjeux d'opinion publique et de strate´gies de communication dans le contexte des controverses en cours et d'assurer le de´veloppement d'une compre´hension publique pre´coce de la biologie de synthèse inte´gre´e dans l'espace public.

Coordinateur du projet

Madame Virginie Tournay (CEVIPOF - Centre de Recherches Politiques de Sciences Po)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LESSEM Laboratoire sur les EcoSystèmes et les Sociétés en Montagne
PACTE Politiques publiques, action politique, territoires
LEASP LABORATOIRE D'EPIDEMIOLOGIE ET ANALYSES EN SANTE PUBLIQUE : RISQUES, MALADIES CHRONIQUES ET HANDICAPS
CEVIPOF CEVIPOF - Centre de Recherches Politiques de Sciences Po

Aide de l'ANR 340 631 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2018 - 48 Mois

Liens utiles