CE33 - Interaction, Robotique – Intelligence artificielle

Interfaces Ubiquitaires à Forme Libre – PERFIN

Résumé de soumission

Le besoin d'accéder à nos données numériques partout et de prendre des décisions à la volée requiert des moyens d’affichage ubiquitaires, dynamiques et interactifs. Cette vision couvre un large éventail de cas d'utilisation: bâtiments intelligents, cours universitaires, musées, salles d'exposition ou devantures de magasins. Les affichages basés sur la projection peuvent remplir cette vision, mais sont mis à l’épreuve par la non-rectilinéarité de la surface de projection, et l’éventuelle présence de ‘trous’ à cause des objets placés sur ou devant la surface de projection.

Cela remet en question la tradition dominante consistant à placer du contenu sur des écrans rectangulaires et soulève des questions de conception fondamentales. Les interfaces existantes sont basées sur des principes de présentation tels que l'utilisation de zones de texte rectangulaires; ou l'organisation linéaire des barres de menus. Des principes similaires s'appliquent aux techniques classiques d'interaction en entrée, telles que la sélection rectangulaire par drag-and-drop ou le défilement vertical de texte.

Ce projet répond à une nouvelle question de recherche: comment concevoir et interagir avec un contenu non-rectangulaire. Ce projet de recherche, à la croisée de l'Interaction Homme-Machine et de l’Informatique Graphique, contribuera au développement d'un cadre théorique et de solutions d'interaction pour faciliter l'adoption d'interfaces non rectangulaires. Le projet 1) définira géométriquement le système de coordonnées des surfaces non rectangulaires, 2) proposera et étudiera différents mappages de contenu sur des écrans libres pour organiser, adapter et déformer le contenu, et 3) explorera différentes approches pour interagir avec de tels affichages.

Afin de favoriser le transfert de connaissances, notre projet va bénéficier de l’écosystème de la région Midi-Pyrénées. Nous allons contacter des entreprises locales et nationales, déjà identifiées, qui sont directement liées au développement de contenu interactif. Nous allons publier les résultats scientifiques dans des conférences et journaux internationaux en IHM de premier ordre : des résultats préliminaires sur l’affichage de texte sur des formes libres ont été publiés à la conférence internationale de référence du domaine ACM CHI 2016 et CHI 2017 (taux d'acceptation autour de 23-25%). Ces publications montrent que le défi des interfaces non-rectangulaires est important et d’actualité. Nous pensons que notre projet est soumis au bon moment pour faire suite à ces résultats préliminaires et bénéficier de leur impact.

Afin d’accomplir nos objectifs, le projet réunit un expert en modèles et techniques d’IHM, le coordinateur, avec un groupe de 6 jeunes chercheurs. Cette équipe réunit des compétences complémentaires (Sciences Cognitives, Informatique Graphique, Etudes Utilisateurs et Visualisation), avec une qualité intrinsèque de recherche excellente, et l’expérience nécessaire pour mener le projet avec des collaboration à la fois locales et internationales.

Ce projet est soumis à l'appel du JCJC: son coordinateur, Marcos Serrano, est un jeune maître de conférences (36 ans) qui a obtenu son doctorat en 2010. Ce projet marquera un tournant dans sa carrière et lui permettra de développer son propre champ de recherche dans son laboratoire local. Les chercheurs locaux en IHM travaillent principalement sur l'accessibilité, l'interaction 3D et les interactions multi-surfaces. Le sujet des interfaces non rectangulaires est complémentaire à ces sujets de recherche locaux. Ce projet JCJC permettra ainsi à Marcos Serrano d'apporter un nouveau sujet de recherche au niveau local et national, et de renforcer sa carrière de chercheur indépendant dans son laboratoire, en favorisant sa visibilité au niveau national et international.

Coordinateur du projet

Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institut de Recherche en Informatique de Toulouse

Aide de l'ANR 207 466 euros
Début et durée du projet scientifique : - 42 Mois

Liens utiles