CE22 - Mobilité et systèmes urbains durables

Les temps de l'urbanisme durable – UrbaTime

Résumé de soumission

L’objectif du projet UrbaTime est de comprendre la manière dont la question du temps peut être intégrée dans les politiques visant à construire la durabilité des systèmes urbains. Pour atteindre cet objectif, une analyse transversale de différentes conceptions urbanistiques contemporaines proposant de penser autrement le rapport de l’aménagement au temps sera opérée. Cette étude est essentielle dans le cadre de la construction d’un urbanisme durable car : 1/ l’étude de la ville durable et de l’urbanisme durable est rarement envisagée sous l’angle du temps, alors la notion de durabilité appelle à une réflexion sur le temps ; 2/l’affirmation du développement durable dans la production et la gestion des espaces urbains va de pair avec la montée en puissance de certaines conceptions urbanistiques telles que l’urbanisme temporaire, flexible, tactique, éphémère ou réversible, qui sont fondées sur des temporalités courtes ou reconsidèrent les phases traditionnelles des projets urbains.
La diffusion et le succès de ces conceptions témoignent d’une transformation des rapports au temps des aménageurs, mais qui n’a pas encore été véritablement interrogée par les chercheurs. Le temps reste encore un impensé relatif des recherches urbaines, bien que certains chercheurs aient appelé à l’étudier depuis longtemps, notamment dans ses liens avec le développement durable.
Les chercheurs du projet posent trois hypothèses : (H1) le temps constitue un élément clé de la construction de la ville durable; (H2) les conceptions urbanistiques étudiées renouvellent la pensée sur le temps en urbanisme. Les nouvelles conceptions, temporalisées, mettent en évidence combien le temps s’affirme comme ressource stratégique ; (H3) ces conceptions permettent de renforcer la durabilité des systèmes urbains. Cette hypothèse est régulièrement mise en avant par les acteurs opérationnels de l’urbanisme, mais reste à éprouver au niveau scientifique.
Etudier les dimensions temporelles d’opérations urbanistiques et leurs liens avec l’objectif de construction de systèmes urbains durables nécessite de relever un défi d’ordre méthodologique. Le projet propose un dispositif orignal centré sur les mécanismes de construction des temps par les acteurs ainsi que leurs arbitrages. Il s’articule autour de trois entrées pour l’analyse : (1) l’étude de l’élaboration et circulation des savoirs, (2) l’étude de la fabrique des temps du projet par les jeux d’acteurs, (3) l’étude des effets socio-spatiaux dans la durée. Un important travail empirique sera mis en œuvre, reposant sur trois terrains : Bordeaux, Lyon et Montréal ; et des analyses croisées seront réalisées à plusieurs échelles : locale, nationale et internationale. La méthodologie pour la collecte des données repose sur la mobilisation des acteurs, la collecte et l’analyse de documents, la présence à des réunions.
Le projet fournira des connaissances approfondies sur des conceptions urbanistiques très en vogue mais qui n’ont pas fait l’objet d’une analyse transversale et critique. Il apportera des éclairages sur leur nature, leur diffusion, la circulation des savoirs dont elles font l’objet, en particulier en matière de connaissance des temps urbains et de leur maîtrise. Le projet permettra ensuite une meilleure compréhension des représentations du temps par des acteurs, de la manière dont le temps est mobilisé, ou encore de la fabrique des temps communs du projet. Enfin, la recherche renseignera sur la pérennité des effets socio-spatiaux des conceptions étudiées, en vue d’une meilleure compréhension des articulations possibles dans la durée, notamment entre actions à court terme et conséquences à long terme.
L’un des apports majeurs de la recherche proposée est de répondre aux demandes croissantes d’expertise des politiques publiques concernant les temporalités de la fabrique urbaine et de fournir un référentiel au service de la ville durable.

Coordinateur du projet

Madame Sandra MALLET (EA 2076 Habiter)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

HABITER EA 2076 Habiter

Aide de l'ANR 224 532 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2018 - 48 Mois

Liens utiles