CE19 - Technologies pour la santé

Les myeloperoxydases: formulation de matériaux antimicrobiens pour prévenir les infections nosocomiales – MicrobicidalEnzyme

Résumé de soumission

Les biofilms mono- ou multi-espèces conduisent à des infections chroniques extrêmement difficiles à éradiquer, avec un impact négatif sur la qualité de vie des patients et une augmentation de la mortalité. Il est donc essentiel de générer sur la surface des instruments médicaux un large spectre d’activités antimicrobiennes, sans pour autant stimuler le développement d’une résistance par les microorganismes. La myeloperoxydase (MPO) catalyse la formation d’acide hypochlorique ce qui confère à l’eau de Javel son activité antimicrobienne. Dans le projet MicrobicidalEnzyme, nous produirons dans un premier temps cette enzyme de façon recombinante à partir de levures ou de bactéries à un coût moindre et un rendement plus élevé que la MPO d'origine humaine disponible actuellement. Dans un deuxième temps, en profitant des propriétés antimicrobiennes des MPOs, nous développerons des surfaces modèles de silicone recouvertes de MPO tout en étudiant l'efficacité antimicrobienne de ces supports en présence d'un large panel d'agents infectieux. Dans une dernière étape, comme preuve de concept nous transférerons notre démarche sur des cathéters urinaires commerciaux afin de combattre la formation de biofilms. Pour atteindre ces objectifs, le projet MicrobicidalEnzyme réunit 2 partenaires, le Centre de Recherche Paul Pascal et l’Etablissement Français, et 3 équipes possédant respectivement une expertise dans les domaines de la biochimie, enzymologie et de l'élaboration de matériaux fonctionnels (CRPP) et dans le contrôle qualité en termes de stérilité et de tests de surfaces (EFS). Ce projet aura certainement un impact et apportera des avancées à la fois fondamentales et technologiques dans des communautés aussi diverses que la médecine, la pharmacologie, l’enzymologie, la biotechnologie et les matériaux avancés pour des applications biomédicales.

Coordination du projet

Claire STINES-CHAUMEIL (CENTRE DE RECHERCHE PAUL PASCAL)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

C.R.P.P CENTRE DE RECHERCHE PAUL PASCAL
EFS NVAQ Etablissement Français du Sang Nouvelle Aquitaine

Aide de l'ANR 437 645 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter