DS08 - Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives

Pluralisme de l’Information en Ligne – PIL

L'influence du numérique sur la qualité et le pluralisme de l’Information en ligne

La numérisation des médias est un facteur a priori favorable à la formation d’opinions plurielles, garantes d’un bon fonctionnement de la démocratie. Toutefois, ce pluralisme des contenus et des sources n’est pas synonyme en soi de qualité de l’information. Notre hypothèse est précisément que le numérique, à travers les modèles économiques et les pratiques informationnelles pourrait affecter la qualité en facilitant la circulation d’informations de qualité inférieure.

Le projet PIL envisage les effets ambivalents des transformations économiques et sociales provoquées par le numérique sur la qualité et le pluralisme de l’information (QPI).

Un certain nombre d’études pointent les risques que font peser sur le pluralisme de l’information à la fois la concentration du pouvoir économique, le financement publicitaire et la circulation d’informations fausses ou de mauvaise qualité. Or, à notre connaissance, rares sont les travaux liant ces aspects aux questions, pourtant centrales, des modèles de production et de diffusion numériques et des pratiques informationnelles en ligne des individus. L’objectif de ce projet pluridisciplinaire et collaboratif est précisément d’explorer l’articulation entre, d’une part, l’évolution de la concentration des médias, les modèles d’affaires numériques et les pratiques sociales et, d’autre part, le pluralisme de l’information au niveau des contenus et des sources. Pour cela, ce projet repose sur des approches méthodologiques innovantes croisant les domaines socio-économiques (analyse des marchés, des usages, des pratiques et des réseaux) et informatiques (représentations linguistiques et analyse de la dynamique communautaire).<br />Contrairement à de nombreux programmes de recherche évaluant les effets du numérique sur la diversité des formes de traitement de l’information et d’expression et analysant soit le pluralisme de l’information produit soit le pluralisme consommé, le projet PIL se focalise sur une étude systémique des dimensions socioéconomiques de QPI. Il se fixe comme objectif de comprendre comment, à l’heure des plateformes numériques et des Big Data, s’articulent les stratégies des producteurs, les pratiques informationnelles des consommateurs, et les formes de concentration des médias pour donner lieu à de nouveaux enjeux du pluralisme et de la qualité des informations en circulation. Le projet PIL vise donc à combler des lacunes importantes dans la littérature et à formuler des recommandations selon des trajectoires possibles d’évolution de l’industrie des médias.

Les méthodes développées dans le cadre de l'ANR PIL combinent des approches disciplinaires différentes (économie, SIC, informatique, sociologie, droit).
Au-delà de la définition du concept de pluralisme, le projet a développé pour l’analyse des facteurs socio-économiques des nouvelles approches pluridisciplinaires qui s’articulent autour de deux volets méthodologiques.
• Le premier volet – cartographie des comportements des acteurs économiques (consommateurs, producteurs et régulateurs). Ce volet s'est basé sur des méthodes mixtes (quantitative/qualitative) combinant enquête par questionnaire à grande échelle, récolte des données en ligne (notamment, pour l’analyse des modèles d’affaires), entretiens et études de cas. Ce volet s’appuie sur les grilles d’analyse et les méthodes originales élaborées dans le cadre de nos études précédentes et d’autres travaux en cours.
• Le deuxième volet — les nouvelles formes d’interactions sociales entre les acteurs dans le cadre spécifique de la production et la consommation des biens informationnels– repose sur les méthodes complémentaires : (1) détection de communautés et de leur dynamique, issus de data science et Social Network Analysis ; (2) analyse du discours, issue de la linguistique informatique; (3) et analyse qualitative du corpus.

(1) Du côté de la production, nous avons réalisé les études qualitatives (40 enquêtes sur la transformation des pratiques journalistiques) et quantitatives (évolution des business modèles de 85 titres de presse représentatifs en 2015-2020) des médias français. Grâce aux méthodes d’analyse de contenus, nous confrontons les modèles économiques aux mesures de la qualité de l’information produite. En particulier, il s’agit de mesurer l’originalité et l’analyse rhétorique dans un corpus de plus de 90 000 articles de presse extraits pour cet objectif. En analysant l’offre des médias représentatifs français en termes d'informations d'actualité en ligne, nous avons pu cartographier les nouvelles tendances dans les choix éditoriaux des acteurs de la presse et évaluer la diversité d’offre de l’information en ligne, face aux attentes différenciées des consommateurs de ces informations.
A l’aide de l’analyse lexicométrique du corpus, nous avons pu également aborder la question du pluralisme des cadrages et la diversité des sources dans les médias.
(2) Les résultats du questionnaire sur un large échantillon de consommateurs (< 4000 réponses) nous éclairent sur les évolutions des pratiques informationnelles et les préférences des consommateurs de l’information.
(3) Côté plateformes, nous avons pu analyser l’évolution des communautés et la formation des chambres d’échos sur Youtube. L’historique des commentaires des 60 chaines des médias a été extrait à cette fin. Les outils d’analyse de réseaux sociaux et d’analyse de contenus sont mobilisés pour détecter les communautés, analyser le discours et comprendre leur évolution dans le temps. Nous montrons que les interactions autour des vidéos sur les différentes chaînes peuvent contenir une partie « cachée » qui se concrétise par une formation de communautés, au niveau inter-chaînes et inter-vidéos, des utilisateurs de Youtube et qui sont susceptibles d’orienter les choix d’information et leurs opinions.
Au croisement des différentes tâches du projet, nous avons pu contribuer à plusieurs questions de recherche :
- Comment les préférences variées des consommateurs relatives à la qualité de l’information (enquête à grande échelle du PIL) s’articulent avec leurs choix des sources d’information sur les réseaux sociaux (analyse de la plateforme Youtube) ?
- A partir des pratiques des utilisateurs des réseaux sociaux (analyse de la plateforme Youtube), quelle valeur le fait d’être partagée donne à une information ?
- Quel est le lien entre les modèles économiques des titres de presse (analyse quantitative des BM) et la perception des caractéristiques de l’information par leurs consommateurs (enquête à grande échelle du PIL) ?
Notre projet constitue un apport original et essentiel à l’étude des enjeux politiques, éthiques, culturels et économiques associés aux transformations des médias sous l’impact du numérique.

Tout d’abord, les résultats multiples et fructueux de l’ANR PIL, nous amènent à envisager à moyen terme le montage d’un projet à l’échelle européenne. Contrairement à de nombreux programmes de recherche évaluant les effets du numérique sur la presse et l’information et analysant soit le pluralisme de l’information produit soit le pluralisme consommé, le projet PIL se focalise sur une étude systémique des dimensions socioéconomiques de qualité et pluralisme de l’information. Plus précisément, il a contribué à mieux appréhender comment, à l’heure des réseaux et des big data, s’articulent les stratégies des producteurs, les pratiques informationnelles des consommateurs, et les formes de concentration des plateformes numériques pour donner lieu à de nouveaux enjeux du pluralisme et de la qualité des informations en circulation.
Ces résultats fournissent une base solide pour un nouveau projet en collaboration avec des partenaires internationaux. En élargissant notre terrain d’étude, l’objectif du projet sera de produire des cartographies des médias pour les différents systèmes nationaux, d’évaluer sur cette base leur qualité de l’information, de les comparer à l’échelle inter-pays, et de formuler les recommandations pour les politiques publiques et les stratégies des entreprises.
Dans la perspective à court terme, nous démarrons une thèse de doctorat CIFRE (Conventions industrielles de formation par la recherche) entre la société MAGIC LEMP et IMT Atlantique. Elle se situe dans le prolongement de nos travaux initiés dans le cadre de l’ANR PIL. Dans le dossier CIFRE validé par l’ANRT, nous proposons un projet original co-construit par la société spécialiste de l’IA, et les chercheurs en informatique et économie de IMT Atlantique. Il vise à analyser les schémas de propagation de l’information journalistique en ligne, en particulier la parole politique, en fonction des caractéristiques de ces contenus (format, neutralité, source, véracité, etc.) et des dynamiques communautaires entre les utilisateurs qui les véhiculent.
Malgré la popularité du sujet et le nombre croissant de travaux dans ce domaine, les liens entre les caractéristiques de l’information et les dynamiques de propagation de l’information en ligne restent relativement peu traités. Pourquoi certaines informations sont plus partagées que d’autres ? Est-ce que ce sont les caractéristiques de l’information qui déterminent les interactions ou, inversement, certaines innovations d’usage et formes communautaires qui attirent un certain type de contenu (par exemple, par le biais des algorithmes) ? De manière plus générale, comment l’offre de l’information s’articule-t-elle avec la diversité de la demande ? Pour répondre à ces questions, le projet de thèse est centré sur le développement des algorithmes permettant d’analyser différents types principaux d’information à l’aide des outils récents du machine learning,

Les productions scientifiques du projet PIL se déclinent en différentes catégories complémentaires :
- 22 publications dans les revues à comité de lecture nationales et internationales :
- 2 rapports publics
- 3 rapports techniques
- 2 directions d'ouvrage et 9 chapitres
- 2 coordinations des numéros spéciaux sur la presse en ligne
- Organisation et participation à 12 conférences internationales et nationales
- Autres valorisations: participation aux séminaires, workshop et tables rondes

En collaboration avec l’équipe IMSIC d'Aix Marseille et avec le soutien du Labex ICCA, le Blog « Qualité et Pluralisme de l’information » a été lancé en 2019. Ses contenus sont disponibles sur le site du projet : www.anr-pil.org/blog/.

Un certain nombre d’études pointent les risques que font peser sur le pluralisme de l’information à la fois la concentration du pouvoir économique, le financement publicitaire et la circulation d’informations fausses ou de mauvaise qualité. Or, à notre connaissance, rares sont les travaux liant ces aspects aux questions, pourtant centrales, des modèles de production et de diffusion numériques et des pratiques informationnelles en ligne des individus. L’objectif de ce projet pluridisciplinaire et collaboratif est précisément d’explorer l’articulation entre, d’une part, l’évolution de la concentration des médias, les modèles d’affaires numériques et les pratiques sociales et, d’autre part, le pluralisme de l’information au niveau des contenus, des sources et de l'exposition des informations (selon la distinction de Philip Napoli). Pour cela, ce projet repose sur des approches méthodologiques innovantes croisant les domaines socio-économiques (analyse des marchés, des usages, des pratiques et des réseaux) et informatiques (représentations linguistiques et analyse de la dynamique communautaire).

Coordination du projet

Inna Lyubareva (Ecole Nationale Supérieur Mines Telecom Atlantique Bretagne Pays de la Loire)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CIM COMMUNICATION, INFORMATION, MÉDIAS
CEREGE CENTRE DE RECHERCHE EN GESTION
IMT Atlantique Ecole Nationale Supérieur Mines Telecom Atlantique Bretagne Pays de la Loire

Aide de l'ANR 386 015 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2018 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter