LabCom V2 - Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME/ETI

Laboratoire de recherche et développement en Impression MAGnétique – I-MAG

Résumé de soumission

Le Laboratoire commun « I-MAG», Laboratoire de recherche et développement en Impression Magnétique a pour projet le développement de médias magnétiques, de composants magnétiques innovants et de procédés de caractérisation innovants dédiés à l’impression magnétique. Il est initié par la société NIPSON Technology SAS, société leader mondial dans la conception de presses numériques magnétiques. Les outils et concepts à la base de la magnétographie sont identiques à ceux utilisés dans l’enregistrement magnétique de données (e.g. disques durs), spécialité de l’équipe « nanomagnétisme et électronique de spin » de l’Institut Jean Lamour (IJL) reconnue internationalement.

Le Laboratoire commun « I-MAG» répond à un besoin d’innovation accru du fait de la concurrence des autres impressions numériques et de la versatilité nécessaire aux marchés de niche couverts par NIPSON Technology. Ce besoin d’innovation concerne spécifiquement les différents procédés magnétiques (écriture, développement et désaimantation) des presses magnétographiques. NIPSON Technology possède principalement une excellente connaissance phénoménologique des processus magnétiques d’écriture sur le tambour et d’attraction des particules d’encre qui permet des améliorations incrémentales. Cependant seule une compréhension plus fondamentale des processus à l’échelle du micron, voire du nanomètre, permettra des changements disruptifs des méthodes d’impression. À partir de cette compréhension fondamentale, l’objectif du laboratoire commun « I-MAG » est donc de proposer des solutions technologiques innovantes aux limitations actuelles en matière de qualité et de vitesse d’impression. L’entreprise ne peut résoudre à elle seule ces difficultés car cela demande des équipements de pointe, lourds financièrement, ainsi que des connaissances scientifiques liées aux évolutions récentes dans le domaine du magnétisme et de la croissance de films minces magnétiques. En parallèle, les résultats scientifiques escomptés de ce programme de recherche et développement résident dans la compréhension des mécanismes liés à l’aimantation et à la désaimantation de films minces magnétiques, de leurs configurations magnétiques, et des procédés d’attraction des particules d’encres magnétisés par les films. Ces connaissances sont utiles et nécessaires aux micro-actionneurs, capteurs et dispositifs biocompatibles développés par l’IJL.

Le premier axe de recherche du laboratoire « I-MAG » est l’investigation de moyens de caractérisation spécifique permettant de réaliser une cartographie, avec une précision micrométrique voire nanométrique, des domaines magnétiques écrits sur le tambour d’impression. Le deuxième axe de recherche a pour objectif l’augmentation de la vitesse d’impression des presses, tout en conservant la qualité d’impression actuelle, et repose sur l’utilisation de méthodes de simulation micro-magnétique. Les deux derniers axes, plus en aval, permettront de fabriquer des bancs d’aimantation et de désaimantation pour autoriser des tests sur des échantillons caractéristiques et non à partir de pièces réelles. Puis dans un second temps, les systèmes de source de champ seront implémenté sur une imprimante dédiée R&D afin de travailler en condition réelle d’écriture.

Coordinateur du projet

Monsieur Thomas Hauet (Institut Jean Lamour)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institut Jean Lamour

Aide de l'ANR 300 000 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2017 - 36 Mois

Liens utiles