ANR-DFG - Appel à projets générique 2016 - DFG

Validation de Deux Simulateurs Piéton – PEDSIVAL

Résumé de soumission

Alors que le taux d’accidents routiers a notablement baissé ces dernières années, le taux de mortalité routière des piétons est toujours très élevé, surtout en environnement urbain où se produisent la majorité de ces accidents (European Commission, 2015). En 2013, 22% des personnes tuées dans des accidents de la route en Europe étaient des piétons. D’autre part, le taux de mortalité des piétons n’a baissé que de 11% depuis 2011, alors qu’il a diminué de 18% pour l’ensemble des usagers de la route.

Tandis que les simulateurs de conduite sont depuis des décennies des outils de valeur pour des études sur le comportement humain, la mise au point d’aides à la conduite (ADAS) et leur utilisation par le conducteur, les simulateurs piéton sont des dispositifs assez récents et encore peu répandus. Ils permettent l’étude peu coûteuse du comportement du piéton, y compris dans des situations critiques de traversée de rue, sans mettre le piéton en danger. Etant un outil indispensable pour les constructeurs automobiles et équipementiers pour l’analyse des interactions conducteurs-piétons dans le processus de développement d’ADAS (notamment des systèmes de détection et d’évitement de piétons), leur importance augmentera encore avec le développement de véhicules autonomes et silencieux (e.g., des véhicules électriques).
L’institut de recherche français IFSTTAR et l’Université Technique de Munich ont été des pionniers dans la construction de simulateurs piéton. Ils ont développé indépendamment deux types de simulateurs piéton en utilisant des technologies différentes. En 2003, l’IFSTTAR a été le premier institut de recherche dans le monde à mettre au point un grand simulateur piéton de type CAVE (Cave Automatic Virtual Environment) dans lequel les piétons pouvaient réellement se déplacer pour traverser une rue expérimentale. En 2014, grâce à des avancées dans le domaine de la réalité virtuelle (RV), l’Université Technique de Munich a construit un simulateur piéton de type HMD (Head-Mounted Display). Ce dispositif présente l’avantage d’être portable et moins coûteux.

Tandis que d’autres simulateurs piétons récemment développés utilisent des dispositifs de marche sur place (e.g., des tapis roulants) ou des joysticks pour simuler le déplacement du piéton dans l’environnement, les dispositifs des deux partenaires du projet permettent aux piétons une marche naturelle. Cependant, les restitutions visuelles et sonores montrent des différences importantes qui pourraient influencer le comportement des piétons. Le présent projet s’intéresse à la validité de ces deux types de simulateurs pour les recherches sur la sécurité des piétons.

En réalisant des expérimentations parfaitement comparables sur les deux simulateurs, l’impact technologique des dispositifs sur le comportement des piétons sera évalué et une validation croisée des deux plateformes sera effectuée. Par ailleurs, afin d’apprécier la validité absolue, le comportement piéton sur les deux simulateurs sera comparé à celui observé lors d’une expérimentation en situation réelle dans des conditions similaires.

Coordinateur du projet

Monsieur Nguyen Thong DANG (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IFSTTAR Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux
TUM Lehrstuhl für Ergonomie an der Fakultät für Maschinenwesen der Technische Universität München

Aide de l'ANR 214 380 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2017 - 36 Mois

Liens utiles