DS10 - Défi des autres savoirs

Recherche de Violation de la Saveur Leptonique à LHCb – ReViSaL

ReViSaL

ReViSaL- Recherche de Violation de la Saveur Leptonique a LHCb. <br /> <br />Des mesures de l'experience LHCb sur les disintegrations rares du meson B deviant par rapport à la theorie. Il est meme question de mettre en doute le paradigme de l'universalité des interactions par rapport à la saveur des leptons chargés. Ces résultats pourraient indiquer la presence de nouvelle physique. ReViSaL veux contribuer en cherchant avec LHCb des disintegration du B qui violent la conservation de la saveur leptonique.

Recherche de violation de la saveur leptonique dans le désintégrations du meson B avec LHCb.

Les objectives principaux sont: <br />- tester des techniques alternatives pour améliorer la reconstruction de disintegration du meson B avec electrons et taus dans l'état final, enlargissant le potentiel d'analyse de LHCb; <br />- mesurer ou mettre un limite superior sur les rapport de branchement du B+ -> K+ e+ mu- et B0 -> K *0 tau+ mu- et publier ces resultats; <br />- fournir la meilleur interpretation du resultant, grace aux collaboration avec les colleagues theoriciens; <br />- poser les bases pour d'autres mesure complementaries.

Analyse de données et outils statistique, dont techniques de machine learning pour la reduction du bruit de fond.

Publication des recherches de désintégrations B+ -> K+ e+ mu- and B0 -> K *0 tau+ mu- avec les données de LHCb (à venir)

(à venir)

A rajouter quand disponible.

ReViSaL (Recherche de Violation de la Saveur Leptonique à LHCb) est un projet inspiré par les résultats récents de l’expérience LHCb dans le cadre des analyses des désintégrations rares des mésons B qui procèdent à travers des boucles. Des déviations par rapport aux prédictions théoriques ont été observées, et en particulier certaines mesures remettent en discussion le paradigme de l’universalité des interactions par rapport à la saveur the leptons chargées.
Les théoriciens interprètent actuellement ces résultats dans un cadre global et cohérente, ou ils seraient des manifestations de nouvelle physique, avec des effets different sur les electrons, les muons et le leptons tau. Dans ce cadre, les désintégrations du méson B qui violent la conservation de la saveur pour les leptons chargées pourraient se produire bien plus souvent par rapport aux predictions du Modèle Standard de la physique de particule, ou elle sont estimées comme assez improbables.
ReViSaL se propose d'éclaircir cette énigme à travers une recherche dans l’expérience LHCb des désintégrations du méson B qui violent la conservation de la saveur pour les leptons chargées. Il s'agit d'un projet ambitieux, car l'on recherche des désintégrations très rares entre une large majorité d'événement de bruit de fond. En plus, electrons et leptons tau, qui sont difficile à reconstruire dans LHCb, sont presents dans les états finaux de la désintégrations. Cependant, ReViSaL propose des strategies pour faire face à ces difficultés. Pour atteindre l'objectif fixé dans le projet, le financement d'un postdoc de deux ans est demandé. La durée du projet est de trois ans.

Coordinateur du projet

Monsieur Francesco Polci (Laboratoire de Physique Nucléaire et des Hautes Energies)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LPNHE Laboratoire de Physique Nucléaire et des Hautes Energies

Aide de l'ANR 167 135 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2016 - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter