DS0805 -

Inventaire analytique et matériel de la correspondance de Condorcet – CONDOR

Résumé de soumission

Depuis un quart de siècle, les travaux sur Condorcet (1743-1794) se sont considérablement développés, sur la lancée des bicentenaires de la Révolution française et de sa mort. Ce progrès de la recherche s’est accompagné d’un essor éditorial non négligeable, marqué par la publication de lettres ou de textes inédits, concernant notamment l’arithmétique politique et la philosophie de l’histoire. Malgré cela, les Œuvres (1847-1849) de celui qui fut surnommé le « dernier des encyclopédistes » ou encore, selon le mot de Voltaire, « le Condor » des Lumières, restent la principale référence utilisée pour ses écrits. Il s’agit pourtant d’une publication insuffisamment précise et non exhaustive. La lacune est flagrante concernant la correspondance de Condorcet, qui contient dans cette édition moins de 200 lettres, parfois mal datées, dont le texte est souvent incomplet ou mal établi : nos recherches ont déjà permis de répertorier plus de 2000 lettres, conservées dans près de 130 fonds situés dans une quinzaine de pays, et pour la plupart inédites.
Cette correspondance représente une source importante pour approfondir notre connaissance de la biographie et de l’œuvre de Condorcet et, plus largement, de la pensée des Lumières, de ses rapports avec le développement scientifique dans les dernières décennies du XVIIIe siècle et avec la Révolution française. Il est donc essentiel de rendre cette source disponible. À cette fin, une étape décisive vers une édition critique et commentée est l’établissement d’un inventaire précis. C’est un travail complexe compte tenu de l’abondance des correspondants et de leur identification parfois difficile, de l’absence fréquente de datation des lettres et de leur dispersion géographique.
Le Projet CONDOR vise à réunir les moyens de réaliser cet inventaire, en s’appuyant sur le travail préparatoire effectué depuis plusieurs années par une équipe pluridisciplinaire et internationale.
L’inventaire de la correspondance de Condorcet sera à la fois analytique et matériel.
« Analytique » au sens archivistique du terme, parce qu’il « présente[ra] sous une forme organisée, concise et précise les données […] contenues dans [chaque] document » (Direction des Archives de France 2002, p. 11). Il contiendra ainsi le résumé de chacune des lettres – ce qui suppose leur transcription – et sera enrichi de plusieurs index. Un tel tableau synoptique permettra d’emblée d’effectuer des recherches sur le réseau épistolaire de Condorcet.
Cet inventaire sera « matériel » – ou selon un qualificatif plus technique « codicologique » – car la description de chaque lettre comprendra des informations relatives aux écritures, aux types de papier utilisés (identifiés notamment par leur filigrane), aux cachets de cire et aux inscriptions afférentes à l’expédition postale. La prise en compte systématique de ces données, jointe à l’étude du contenu des lettres, permettra de préciser les indices d’identification des correspondants et de datation des lettres.
La diffusion en ligne du protocole descriptif utilisé contribuera à établir un modèle méthodologique afin d’élargir l’application de la codicologie à la période moderne, sachant que les outils numériques permettent aujourd’hui le plein épanouissement de cette discipline. Les données matérielles ainsi mutualisées, assorties d’instruments de travail issus du projet, pourront aussi être utiles aux chercheurs étudiant d’autres auteurs du XVIIIe siècle.
Le projet CONDOR entend donc contribuer à faire émerger une érudition innovante ; il impose de mobiliser à la fois des compétences techniques variées et les connaissances acquises au cours de ces dernières décennies sur l’œuvre et la biographie de Condorcet.






Coordinateur du projet

Laboratoire d'Economie Dionysien - Axe Histoire de la pensée et des faits économiques (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CMH
Bibliothèque de l'Institut de France
Laboratoire d'Economie Dionysien - Axe Histoire de la pensée et des faits économiques
Centre Maurice Halbwachs - Equipe Enquêtes, Terrains, Théories

Aide de l'ANR 298 735 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2016 - 36 Mois

Liens utiles