CE18 - Innovation Biomédicale

Assemblages nano-structurés antibactériens dotés de propriétés synergiques et stimulables : application dans le traitement des infections ostéo-articulaires à Staphylococcus aureus – ANTIDOTE

Résumé de soumission

Les infections ostéo-articulaires à Staphylococcus aureus (S. aureus), retrouvées aussi bien chez les populations âgées que chez des populations de plus en plus jeunes, constituent un problème majeur de santé publique car elles sont sévères, invalidantes, difficiles à traiter et volontiers chroniques/récidivantes en raison de la persistance des bactéries dans les ostéoblastes et/ou dans des biofilms. Les systèmes de délivrance de médicaments apparaissent comme étant de nouvelles opportunités pour contourner les actuelles limitations d’efficacité et de toxicité de l’antibiothérapie. ANTIDOTE propose un assemblage original “cœur-enveloppe” permettant le ciblage de sites d’infection extra-, intracellulaire, ou au sein de biofilms et le relargage d’agents antimicrobiens. Le cœur des nano-assemblages ANTIDOTE, de taille contrôlée, correspondra à une nanoparticule de polymère. Des antibiotiques d’intérêt pour traiter les infections ostéo-articulaires seront incorporés dans ces nanoparticules. L’enveloppe des nano-assemblages ANTIDOTE sera composée de lipides. La formulation lipidique impliquera aussi des conjugués lipides-PEG afin de développer des assemblages “furtifs” injectables, présentant une opsonisation limitée. Après avoir mis en évidence l’absence de toxicité des nano-assemblages ANTIDOTE, la preuve de concept de leur efficacité sera testée in vitro, sur les bactéries planctoniques, puis dans un modèle de biofilm, ainsi que dans un modèle ex vivo d’infection intra-ostéoblastique. Les formulations les plus efficaces seront enfin testées dans des modèles d’infection ostéo-articulaire aiguë et chronique. ANTIDOTE réunit un consortium multidisciplinaire présentant des compétences complémentaires en chimie, physico-chimie, toxicologie et microbiologie (IMP, ISMO, CEA-INAC, CIRI-INSERM). L’approche originale proposée dans ANTIDOTE constitue une alternative innovante et originale aux antibiothérapies classiques et devrait permettre i) d’accroitre fortement l’activité antibactérienne contre S. aureus et/ou de diminuer les doses d’antibiotiques utilisés, ii) de limiter les effets secondaires des antibiothérapies.

Coordinateur du projet

Ingénierie des Matériaux Polymères (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Ingénierie des Matériaux Polymères
Centre International de Recherche en Infectiologie
Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay
Institut Nanosciences et Cryogénie

Aide de l'ANR 596 465 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2016 - 48 Mois

Liens utiles