DS0506 - Evolution des comportements des consommateurs et des pratiques des entreprises pour des systèmes alimentaires durables

Comprendre et promouvoir des choix alimentaires sains pour les enfants – PUNCH

COMPRENDRE ET PROMOUVOIR DES CHOIX ALIMENTAIRES SAINS CHEZ LES ENFANTS

Les deux principaux challenges en vue d'un comportement alimentaire plus sain chez les enfants sont de : <br />- Identifier et comprendre les déterminants de «quoi« et «combien« est mangé chez le nourrisson et l'enfant, en prenant en compte les facteurs sociologiques, psychologiques, expérientiels et sensoriels, <br />- Evaluer l'efficacité de leviers d'action innovants pour modifier «quoi« et «combien« est mangé par l'enfant, en explorant des pistes psychologies, comportementales et marketing.

1.Comprendre les leviers du développement d'un comportement alimentaire sain chez le nourrisson et l'enfant 2.Identifier des stratégies pour modifier les choix alimentaires des enfants d'âge scolaire

Les objectifs scientifiques de PUNCH sont de produire des connaissances de qualité concernant les sujets suivants: <br />- Décrire avec une approche qualitative le processus de socialisation alimentaire de l'enfant jusqu'à 3 ans <br />-Evaluer l'effet des pratiques d'alimentation précoces sur les capacités du nourrisson à contrôler sa prise alimentaire <br />-Mesurer la sensibilité et les préférences pour les dimensions sensorielles (gustatives) des aliments, et évaluer si ces réponses peuvent expliquer la variabilité des réponses aux interventions conduites dans le projet <br />-Mesurer les réponses neuronales au plaisir alimentaire à l'aide d'une approche par IRM fonctionnelle chez les enfants <br />-Evaluer l'effet de la sensibilité au plaisir alimentaire sur les prises alimentaires et les choix alimentaires chez les enfants normo-pondéraux et en surpoids ou obèses <br />-Evaluer l'efficacité d'interventions visant à orienter les choix vers des aliments sains en utilisant des méthodes expérimentales innovantes <br />-Evaluer l'efficacité d'interventions visant à harmoniser les choix des mères et de leurs enfants vers des aliments sains, <br />-Explorer l'influence de «signaux« provenant de l'aliment sur les choix alimentaires chez des enfants d'âge scolaire normo-pondéraux et en en surpoids ou obèses <br />-Examiner les capacités des enfants à prédire combien de plaisir sera ressenti en consommation des tailles de portions différentes pour des fruits et des desserts <br />-Explorer si des interventions basées sur le plaisir peuvent conduire des enfants à choisir des portions appropriées pour leur âge <br />-Générer des idées pour de futures collaboration à l'intérieur et à l'extérieur du consortium PUNCH.

-Développement d'une méthodologie d'enquêtes qualitatives pour interviewer des mères et des assistantes maternelles
-Développement d'une méthode pour mesurer la capacité des nourrissons à contrôler leur prise alimentaire
-Validation d'une mesure des attitudes vis-à-vis du plaisir alimentaire chez les enfants normo-pondéraux et obèses
-Développement d'une tâche d'amorçage olfactif chez les enfants

1. Sensibilité des enfants normo-pondéraux et en surpoids/obèses au plaisir alimentaire et choix alimentaire

Nous avons déterminé le profil attitudinal dominant vis-à-vis de leur alimentation chez l'enfant à l’aide d’un outil préalablement validé (Monnery-Patris et al., 2016): à l'aide de cette mesure nous n'observons pas d'effet du statut pondéral de l’enfant dans le test implicite d’association ou dans le test d’appréciation, mais, dans le test explicite, les enfants en surpoids sélectionnent davantage des réponses nutritionnelles (donne des forces/fait grossir) que les enfants normo-pondéraux. De plus, les profils attitudinaux dissonants (implicitement hédonique mais explicitement nutritionnel) sont plus observés chez l’enfant en surpoids que l’enfant normo pondéral (Marty et al., FQAP, 2017).

2. Effet d'un amorçage olfactif chez les enfants normo-pondéraux et en surpoids ou obèses sur leurs choix alimentaires
L’adaptation d'une tâche d’amorçage olfactif chez des enfants afin de mesurer l’impact d’odeurs non-attentivement perçues sur des intentions de choix alimentaires a permis de montrer que, chez les enfants normo-pondéraux, les odeurs de poire et de quatre-quarts orientent leurs intentions de choix vers des aliments à haute densité énergétique. Au contraire, chez les enfants en surpoids, l’amorce olfactive de poire augmente significativement la proportion d’intentions de choix vers des aliments à faible densité énergétique (Marty et al., Frontiers in Nutrition , 2017).

De nombreuses autres études sont en cours!

1. Marty, Chambaron, Bournez, Nicklaus, Monnery-Patris (2017). Comparison of implicit and explicit attitudes towards food between normal- and overweight French children. Food Quality and Preference, Vol. 60, 145-153, ISSN 0950-3293, doi.org/10.101

PUNCH est un projet collaboratif qui vise à fournir des propositions efficaces pour favoriser des comportements alimentaires plus sains chez les enfants (6 mois - 11 ans), au-delà des approches traditionnelles basées sur la diffusion d’informations liées à la santé. Le comportement alimentaire sera étudié en terme qualitatif (ce qui est mangé) et quantitatif (combien est mangé). PUNCH cherche à (1) mieux comprendre les déterminants du comportement des nourrissons et les enfants, en prenant en compte les facteurs sociologiques, psychologiques, expérientiels et sensoriels et (2) évaluer l’efficacité de leviers d’action innovants pour modifier le comportement des enfants d’âge scolaire, en explorant des pistes suggérées par la psychologique cognitive, les sciences du comportement, l’économie et le marketing. Les approches proposées sont expérimentales, à l’exception de l’approche sociologique. Multidisciplinaire, PUNCH associe des expertises complémentaires (6 partenaires académiques).

Coordinateur du projet

Madame Sophie Nicklaus (Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CSGA Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation
ESC-LESSAC Association de Gestion de l'école supérieure de commerce Dijon-Bourgogne, LESSAC (Laboratoire d'Expérimentation en Sciences Sociales et Analyse des Comportements)
ICube Laboratoire ICube
CNRS/CERTOP CNRS/Centre d'Etude et de Recherche Travail, Organisation, Pouvoir
INSEAD Institut européen d'administration des affaires
UMR-EP UMR Economie Publique, INRA-AgroParisTech

Aide de l'ANR 606 440 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2015 - 48 Mois

Liens utiles