DS0404 - Innovation biomédicale

Ecouter le temps – HEART

Résumé de soumission

L'information sonore, y compris celle véhiculée par le signal de parole, est délivrée au système auditif via: (i) les fluctuations lentes de l'enveloppe temporelle d'amplitude (E) et (ii) les détails temporels de la forme d'onde (structure temporelle fine, TFS) dans plusieurs bandes de fréquences. L'importance relative des informations d'E et de TFS est encore mal comprise. Par ailleurs, nous ne savons toujours pas si l'utilisation des indices d'E et de TFS est affectée par des lésions cochléaires. Nous répondrons à ces questions en utilisant une approche multidisciplinaire combinant des mesures psychophysiques, des mesures de perception de la parole et des mesures physiologiques avec le développement de modèles informatiques des processus sous-jacents. Les mesures psychophysiques et de perception de la parole seront conduites avec des sujets humains entendants et malentendants, et utiliseront de nouveaux algorithmes de traitement de parole (vocodeurs) et une nouvelle méthode psychophysique évaluant la contribution des facteurs sensoriels (de bas niveau), tout en limitant l'influence des facteurs décisionnels (de haut niveau). Les modèles comprennent le premier et le dernier étage du tronc cérébral, c'est-à-dire le noyau cochléaire (CN) et le colliculus inférieur (IC). Les mesures physiologiques seront réalisées dans le CN et l'IC de cobayes normo-entendants et malentendants. Les résultats permettront de clarifier les effets d'une perte auditive cochléaire sur la représentation neurale des indices d'E et de TFS dans le tronc cérébral, et de préciser l'importance relative de ces indices dans la perception de la parole dans le bruit. Cette recherche conduira à la mise au point de nouvelles formes de diagnostique des pertes auditives, et à la conception de prothèses auditives plus efficaces.

Coordination du projet

Christian LORENZI (Laboratoire des Systèmes Perceptifs)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Cambridge University Department of Physiology, Development and Neuroscience
Cambridge University Department of Experimental Psychology
LSP - Ecole normale supérieure Laboratoire des Systèmes Perceptifs
CNPS Centre de neurosciences Paris-Sud

Aide de l'ANR 261 248 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2014 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter