DS0404 - Innovation biomédicale

Les cartographies (Open Data) interactives, collaboratives et accessibles pour les déficients visuels – AccessiMap

Résumé de soumission

AccessiMap est un projet multidisciplinaire et innovant, avec des composantes de recherches fondamentales et appliquées. Il a pour objectif d’améliorer l’accès aux cartographies pour les déficients visuels (DV), grâce à la conception d’interactions non-visuelles adaptées permettant d’explorer des données libres (OpenStreetMap pour ex). Concrètement, nous proposons de concevoir et d'évaluer un prototype de table collaborative interactive (1m) permettant à des DV d’explorer des cartes géographiques, mais aussi de collaborer avec d’autres DV et/ou des voyants. Ce dispositif pourrait être utilisé en autonomie, mais aussi lors de formations en géographie ou locomotion avec les enseignants des centres d’éducation spécialisée pour déficients visuels (CESDV). Nous nous baserons sur une méthode de conception participative incluant les utilisateurs, mais aussi les enseignants spécialisés pour : 1/ proposer une adaptation semi-automatique des contenus en ligne (incluant l’agrégation d’autres types de contenus, par ex. culturels); 2/ concevoir et évaluer un prototype de table collaborative intégrant de nouvelles formes d’interactions haptiques, tangibles et multi-supports ; et 3/ concevoir et évaluer des interactions non-visuelles permettant d’explorer ces données sur tous types de surface (tablette, smartphone, etc.)

Par ailleurs, il apparaît que de nombreux déficients visuels utilisent déjà des smartphones ou GPS adaptés à leurs usages et leurs déficiences. Le rôle de ces dispositifs personnels dans nos différents scénarios d’usages sera examiné. Ils seront envisagés comme vecteurs de données géographiques. Par ex les données enregistrées lors d’un déplacement pourront être projetées, avec des données en ligne, afin de permettre aux DV d’explorer leurs propres trajets. Ces dispositifs seront aussi envisagés comme supports d’interaction privilégiés, en affichant par ex un menu de commandes pour la table collaborative. Nous imaginons ainsi un ensemble d’interactions et de supports qui accompagneront toutes les situations d’utilisation (formation, domicile, mobilité). Un tel dispositif devrait leur permettre d’améliorer leurs connaissances géographiques mais aussi de comprendre leurs propres déplacements. Notre approche permettra d’inclure d’autres types de contenus géoréférencés (socio-économiques, culturels, artistiques), et pourra être généralisée à des contenus scientifiques (diagrammes) ; ce qui aura des conséquences bénéfiques sur l’autonomie et la qualité de vie.

D’un point de vue fondamental, nous ferons des avancées en IHM dans les problématiques de l’interaction non-visuelle, tangible et multi-supports, mais aussi dans le domaine de la co-conception de technologies d’assistance. Nous ferons aussi des avancées en psychologie cognitive sur la perception non-visuelle (haptique ou sonore) et la représentation mentale de l’espace cartographique. Ces objectifs de connaissance sont accompagnés de la volonté d’une PME de développer sa R&D dans le domaine de la cartographie libre, mais aussi de produire un ensemble d’applications et de services pour les DV, leurs familles et les enseignants spécialisés. Enfin, un ensemble de procédures et d’outils seront déployés dans le réseau des CESDV afin de faire évoluer les pratiques en intégrant les nouvelles technologies.
Le consortium réunit une équipe de recherche en Informatique spécialisée en interaction et technologies d’assistance pour DV (IRIT-ELIPSE), une équipe de recherche en SHS spécialiste des pratiques de design en relation avec les nouveaux objets numériques (Telecom ParisTech, CoDesign Lab), une société toulousaine d'ingénierie en logiciels libres spécialisée dans le traitement de données géographiques complexes (Makina Corpus), et un centre d’éducation spécialisée (CESDV-IJA).

Coordinateur du projet

Monsieur Christophe Jouffrais (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

MAKINA CORPUS
CESDV - INSTITUT DES JEUNES AVEUGLE
Télécom ParisTech LTCI Institut Mines Télécom
IRIT Institut de Recherche en Informatique de Toulouse

Aide de l'ANR 749 987 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2014 - 48 Mois

Liens utiles