FRAL - Franco-allemand en sciences humaines et sociales

« Perso-Indica » : la persanisation des savoirs indiens (XIIIe-XIXe siècles) – Pers-Ind

« Perso-Indica » : la persanisation des savoirs indiens (XIIIe-XIXe siècles)

Cultures persane et indienne : la création d’un nouveau monde savant en Asie du sud

Savoir hindou ou persan ? Le corpus de textes en persan sur les savoirs indiens

Plusieurs facteurs ont contribué à effacer le mouvement de traduction des sources indiennes vers le persan des histoires intellectuelles de l’Asie du sud et des mondes musulmans à l’époque prémoderne. L’historiographie coloniale a ainsi imposé une vision faisant de l’hégémonie politique musulmane en Inde l’une des raisons du « déclin » du savoir hindou ; l’idée qu’islam et hindouisme constituent des civilisations complètement incompatibles traverse toute l’histoire de l’Asie du sud contemporaine et demeure très actuelle dans les media (notamment la presse, la télévision, etc.). Ce projet s’interroge sur ces catégories à partir du corpus « oublié » des textes en persan sur les savoirs indiens, composés en Asie du sud entre le XIIIe et le XIXe siècle. La première étude multidisciplinaire de ce corpus, conduite par les chercheurs associés à ce projet, révèle qu’il s’agit de l’un de plus grands mouvements de transfert de savoir réalisé entre différentes civilisations asiatiques, à la même époque. La langue persane apparaît alors comme un nouveau moyen d’expression du savoir hindou. Pendant sept siècles, cela aboutit à la création d’une variante persanisée des savoir indiens qui a été produite et transmise soit par les musulmans soit par des nombreux savants hindous de culture persane. La production de ce corpus ouvre des perspectives complétement nouvelles pour l’étude des rapports entre sociétés musulmane et hindoue en Asie du sud, aux époques précoloniale et coloniale.

La recherche sur le terrain et les outils numériques d’analyse du corpus de textes

Les missions de recherche en Inde, l’analyse des collections de manuscrits persans en Inde, en Asie et en Europe, ont permis de découvrir de nombreuses nouvelles sources primaires et d’obtenir les copies de textes importants et uniques. En parallèle, une nouvelle approche pour l’étude des sources persanes a été développée à travers Perso-Indica, une publication en ligne à comité de lecture, adossée à une base de données qui génère des options croisées d’analyse. Ce format combine différents outils numériques permettant de réaliser un changement de paradigme dans la manière d’analyser et présenter un corpus de textes persans et leurs auteurs, dans la longue durée. Il permet de conduire des analyses sophistiquées et précises des contextes historiques, politiques, sociaux associés au corpus, à travers la création d’un système d’élaboration de données textuelles et prosopographiques, produisant des index et des graphes des principales entités, contextes et formes d’expression. Il permet de croiser, comparer et représenter sur différents espaces (diagrammes, cartes) la portée et l’évolution dans le temps des différentes entités (sources, auteurs/traducteurs, contextes, etc.) associées à la traduction et il contribue à structurer et à décoder, aussi pour les lecteurs non spécialistes, la masse des données présentées dans les articles de Perso-Indica.

Résultats majeurs du projet

Cent trente-six articles et entrées de Perso-Indica sont accessibles en ligne (www.perso-indica.net) et consultés par des milliers d’utilisateurs chaque année. Trois colloques internationaux organisés à Delhi (2015), Paris (2016) et Bonn (2018), ainsi qu’une série d’ateliers, ont abordé des problématiques centrales concernées par le projet dans une approche interdisciplinaire et comparative. De multiples interprétations nouvelles relatives à la composition et à la périodisation de ce corpus, ainsi que à l’interaction des savants hindous avec la culture textuelle persane, ont émergés à partir de ces travaux. En plus, ces activités ont contribué à structurer le plus important réseau transnational de chercheurs travaillant dans ce domaine d’études émergent.

Pers-Ind est un projet de recherche dans le domaine des sciences humaines coordonné par Fabrizio Speziale (EHESS, Paris). La partie allemande est coordonnée par Eva Orthmann (université de Göttingen) et le projet associe un réseau de chercheurs européens, asiatiques et américains. Le projet a commencé en octobre 2014 et est terminé en mars 2018. Il a bénéficié d’une aide ANR de 190,008 € pour un coût global de l’ordre de 470,108 €.

-

Ce projet vise à examiner l’histoire des textes persans sur la culture indienne et à offrir une nouvelle vision épistémique de l’histoire des contacts entre la culture musulmane et les traditions savantes non musulmanes. Cette recherche part de l’hypothèse que la production des textes persans sur la culture indienne ne peut être réduite à une série d’efforts mineurs et déconnectés, mais constitua un processus de dimension comparable à celle d’autres grands mouvements de transfert du savoir réalisés entre différentes civilisations. Parallèlement, le projet vise à examiner deux hypothèses supplémentaires : ce courant d’études ne fut pas uniquement une opération de traduction, mais également un processus de transformation, d’appropriation et de persanisation du savoir ; l’appropriation fut une dynamique symétrique, qui permit aux savants indiens de s’emparer des formes d’expression de la culture persane. Pour examiner ces hypothèses, le projet propose une nouvelle approche pour l’étude des sources persanes avec la création de Perso-Indica, une publication académique en ligne, basée sur un répertoire électronique des sources persanes sur les savoirs indiens composées entre les XIIIe et XIXe siècles. Cette approche permettra d’améliorer la méthode d’analyse quantitative des corpus de textes persans, à travers la création d’un système d’élaboration de métadonnées textuelles et prosopographiques, produisant des index dynamiques des principaux entités, contextes et formes d’expression. Cette encyclopédie de la littérature persane sur les savoirs indiens a pour ambition de devenir le premier ouvrage de référence dans ce domaine. Perso-Indica ne se limitera pas à un approche descriptive, mais présentera des analyses critiques des contenus des sources en prêtant une attention particulière aux méthodes de traduction, aux formes de persanisation du savoir, à la transmission des textes et à la question du lexique. Ces thématiques feront également l’objet d’un volume publié examinant ce mouvement d’études dans le contexte dialogique de la persanisation des savoirs indiens et de l’indianisation de la culture persane.

Coordinateur du projet

Monsieur Fabrizio SPEZIALE (Mondes iranien et indien UMR 7528)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Mondes iranien et indien Mondes iranien et indien UMR 7528
IOA Institut für Orient- und Asienwissenschaft

Aide de l'ANR 190 008 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2014 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter