SAMENTA - Santé Mentale et Addictions

Synchronie, développement précoce et psychopathologie – SYNED-PSY

Résumé de soumission

SYNED-PSY est un projet pluridisciplinaire à l'interface de la pédopsychiatrie, de la psychologie du développement, du traitement des signaux sociaux et des neurosciences computationnelles. Le projet aspire à développer des outils d'ingénierie pour détecter et évaluer la synchronie et la dys-synchronie entre des partenaires impliqués dans des interactions pendant les premiers temps de développements pathologiques.
Dans le comportement humain, le développement précoce et les interactions entre parents et enfant en bas âge sont une situation interactive paradigmatique dans laquelle la synchronie est un processus clé. Les corrélats ou « matching » comportementaux correspondent aux faits que l’enfant en bas âge et la personne donnant les soins ont des comportements simultanés. La synchronie signifie aussi que le bébé et la personne donnant des soins passent de l’un à l’autre et d'un état au suivant d’une façon harmonieuse et fluide. En résumé, des comportements maternels synchrones sont à rapprocher d'interactions mère/bébé efficaces tandis que des dys-synchronie qualifient des interactions mère/bébé incorrectes (Feldman, 2003).
La synchronie est un phénomène complexe qui exige la perception et la compréhension de signaux sociaux et communicatifs (le langage, les marqueurs linguistiques, la prosodie, le geste, les émotions…). L’implémentation d’algorithme interactif dans les interfaces homme machine pour rendre compte de tâches complexes suppose une meilleure compréhension des stratégies de l’humain à réguler les interactions, les signaux sociaux et en particulier la synchronie. Ce nouveau domaine de recherche est appeler « Signal Social Processing » (Vinciarelli et al. 2009). Dans cette perspective, les recherches en psychologie du développement offre une opportunité unique pour améliorer les modèles computationnels disponibles pour décrire ces phénomènes et vice-versa (Meltzoff et al., 2009).
Le présent projet a pour finalité d’améliorer la synergie entre trois domaines : la pédopsychiatrie, la psychologie du développement, et les neurosciences computationnelles en essayant de comprendre les situations de synchronie dans des systèmes et modèles computationnels mais également dans des psychopathologies précoces. L’idée générale consiste à comparer des interactions dyadiques synchrones et dys-synchrones et de développer des outils algorithmiques automatisés pour apprécier ces phénomènes. Les objectifs du projet sont : (1) Caractériser les interactions mère / bébé d’un point de vue de leur synchronie / dys-synchronie en situation de négligence grave (Tache 2) ou lors de l’apparition de signes autistiques au cours d’un syndrome de West (Tache 4); (2) Evaluer si les phénomènes d’attention synchrone pendant une évaluation informatisée du langage moteur conventionnel peut être un marqueur d’efficience ou de pathologie chez des jeunes enfants sans langage oral (Tache 3) ; Modéliser la synchronie à partir de méthodes computationnelles (Tache 1).

Coordinateur du projet

Service de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

U 669
Service de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent
Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique

Aide de l'ANR 483 340 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2012 - 36 Mois

Liens utiles