Blanc Inter II - SVSE 7 - Blanc International II - SVSE 7 - Biodiversité, évolution, écologie et agronomie

Taiwan France : Exploration de la biodiversité et évolution de la faune marine profonde – TFDeepEvo

Résumé de soumission

Lors des dernières dizaines d’années, l’exploration des environnements marins a deliver les découvertes taxonomiques les plus spectaculaires. Pourtant de nombreuses lacunes persistent dans la connaissance de la biodiversité marine. L’objectif du présent projet est d’accroitre la valorisation scientifique de l’exploration de la biodiversité du milieu marin profond. Le présent projet est focalisé autour du « triangle d’or » de la biodiversité marine de l’Asie du Sud-Est, qui s’étend au Nord jusqu’à Taiwan et au Sud jusqu’en Nouvelle Calédonie. Les équipes françaises et taïwanaises sont toutes les deux impliquées dans l’exploration de la biodiversité marine profonde dans cette région. Un important réseau international de taxonomistes est impliqué dans l’étude des collections réunies depuis 35 ans par ces équipes. Cependant, l’importante quantité de nouvelles connaissances taxonomiques produites par ce réseau a seulement médiocrement diffusé en dehors des communautés de taxonomistes. Le premier objectif de ce projet est donc de fournir un meilleur accès aux connaissances taxonomiques sur les organismes marins profonds. Cet effort permettra de réduire, pour tous les acteurs concernés par la biodiversité marine profonde, ce que l’on appelle aujourd’hui dans la littérature scientifique le « handicap taxonomique ». Dans ce but, nous souhaitons généraliser (i) l’utilisation des marqueurs moléculaires dans la description de la diversité des organismes et (ii) la publication de toutes les données (moléculaires, taxonomiques, écologiques, etc…) réunies sur les organismes marins profonds dans des bases de données accessibles par internet. Le second objectif est de montrer que l’exploration du monde marin profond est biaisée vers des environnements « phares » et que ce biais déforme fortement notre compréhension des causes de la diversité du milieu marin profond. Nos hypothèses de travail sont que ces échantillonnages focalisés autour d’un petit nombre d’environnements « phares » conduisent à une surinterprétation (i) des traits spectaculaires des organismes profond comme reflétant des réponses adaptations aux pressions de ces environnements « extrêmes » et (ii) de la distribution des espèces comme reflétant leur endémisme ou leur spécialisation écologique. Pour tester ces hypothèses nous avons choisi des taxons pour lesquels de nombreuses données provenant de l’exploration de ces environnements phares sont disponibles dans la littérature et pour lesquels ajouter les données de nouvelles expéditions dans le triangle d’or de la biodiversité permettra d’ajouter une quantité significative de données sur la diversité taxonomiques et écologiques. L’ajout de ces données permettra de redéfinir les patrons de diversité de ces taxon et, en s’appuyant sur une approche phylogénétique, de réévaluer les hypothèses admises concernant leur biologie et leur évolution. Le succès du projet reposera tout d’abord sur nos capacités à bâtir un cadre logistique efficace depuis le terrain jusqu’au retour dans les collections de muséum et dans les laboratoires. Un tel cadre logistique a pour objectif de fournir la traçabilité des données associées aux spécimens récoltés mais aussi d’identifier le plus rapidement possible les taxonomistes capables de produire les descriptions d’espèces et les révisions taxonomiques. Deuxièmement, aussi bien dans l’équipe française que taïwanaise, nous réunissons des chercheurs reconnus en taxonomie et des chercheurs pointus en systématique moléculaire (couvrant des champs disciplinaires variés depuis la génétique des populations jusqu’à la phylogénomique). Une telle association assure le succès du second objectif du projet. Les équipes françaises et Taïwanaises ont une longue expérience de collaborations. Le présent projet nous permettra de renforcer nos liens.

Coordinateur du projet

Muséum National D'Histoire Naturelle Departement Systématique et évolution (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institute of Oceanography, National Taiwan University
Muséum National D'Histoire Naturelle Departement Systématique et évolution

Aide de l'ANR 290 986 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2013 - 36 Mois

Liens utiles