Emergence - Emergence

Développement d’un boitier de biopuces microfluidiques parallélisées (Cultures Cellulaires Dynamiques Intégrées en Microsystèmes : CCDIM) pour des applications industrielles de criblages. – CCDIM

CCDIM

Développement d'une plateforme de biopuces microfluidiques

Enjeux et objectifs

Le laboratoire de biomécanique et bio ingénierie a développé des biopuces microfluidiques qui permettent la culture cellulaire dans un micro environnement dynamique et micro structuré. Les études du laboratoire ont permis de prouver une activité fonctionnelle des tissus hépatiques dans nos biopuces. Par la suite ces biopuces ont été parallélisées afin d’augmenter la capacité d’analyse. Cependant le format actuel reste un prototype de laboratoire difficilement transférable à des industriels. Dans le cadre de ce projet, nous souhaiterions optimiser et développer un nouveau design de boitier afin de permettre à terme une automatisation des cultures et des analyses issus de l’utilisation du boitier. Pour cela nous souhaitons travailler sur de nouveau matériaux afin de résoudre des problèmes techniques comme la réduction des phénomènes d’adsorption des molécules. D’autres part nous souhaitons optimiser le protocole de fabrication afin réduire les couts et d’obtenir un boitier monolithique facile d’utilisation. De plus, nous souhaiterions mettre en place un réseau d’industriels partenaires qui pourraient d’une part intervenir dans les développements du boitier et d’autre part tester sur sites le boitier mis en place. Dans ce projet, la valorisation du boitier serait accompagnée par la structure de valorisation de l’université de technologie de Compiègne (UTC).

Pour la réalisation de notre projet, nous souhaitons diviser et structurer les activités en sept tâches :

Tache 1 : Direction et gestion du projet
Tache 2 : Aspects juridiques et valorisations
Tache 3 : Nouveau design CCDIM
Tache 4 : Matériau et Fabrication du CCDIM
Tache 5 : Identification du réseau d’industriel
Tache 6 : Identification de nouveau pré requis par les industriels
Tache 7 : Test et analyse sur le boitier CCDIM

Le projet est cours.

Transfert des biopuces à un industriel

Aucune production scientifique pour le moment

Le laboratoire de biomécanique et bio ingénierie a développé des biopuces microfluidiques qui permettent la culture cellulaire dans un micro environnement dynamique et micro structuré. Les études du laboratoire ont permis de prouver une activité fonctionnelle des tissus hépatiques dans nos biopuces. Par la suite ces biopuces ont été parallélisées afin d’augmenter la capacité d’analyse. Cependant le format actuel reste un prototype de laboratoire difficilement transférable à des industriels. Dans le cadre de ce projet, nous souhaiterions optimiser et développer un nouveau design de boitier afin de permettre à terme une automatisation des cultures et des analyses issus de l’utilisation du boitier. Pour cela nous souhaitons travailler sur de nouveau matériaux afin de résoudre des problèmes techniques comme la réduction des phénomènes d’adsorption des molécules. D’autres part nous souhaitons optimiser le protocole de fabrication afin réduire les couts et d’obtenir un boitier monolithique facile d’utilisation. De plus, nous souhaiterions mettre en place un réseau d’industriels partenaires qui pourraient d’une part intervenir dans les développements du boitier et d’autre part tester sur sites le boitier mis en place. Dans ce projet, la valorisation du boitier sera accompagnée par la structure de valorisation de l’université de technologie de Compiègne (UTC).

Coordinateur du projet

Laboratoire public

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

SATT Lutech

Aide de l'ANR 216 049 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2013 - 24 Mois

Liens utiles