Emergence - Emergence

Code correcteur par anticipation pour des architectures de stockage de type cloud – FEC4CLOUD

Résumé de soumission

Au sein d’une infrastructure de stockage distribuée de type cloud, la disponibilité des données est un critère fondamental sur lequel le mode de répartition joue un rôle capital. Dans ce projet, nous préconisons l’emploi de codes correcteurs (et plus précisément de codes à effacement) visant à produire des fragments redondants pour prévenir la perte de fragments de données. Cette approche se distingue de l’approche par réplication des données plus gourmande en espace de stockage (et donc en énergie) pour atteindre la même disponibilité. Pour le stockage de type cloud, ces codes à effacement devront être adaptés à la distribution des traitements (de type MapReduce).

Dans ce contexte, quels codes à effacement retenir ? deux approches théoriques sont à notre disposition : une approche algébrique et une approche géométrique. Si l’approche algébrique fait ses preuves depuis la naissance de la théorie des codes, l’approche géométrique est relativement nouvelle puisqu’elle émane de transformations géométriques (transformations de Radon discrètes exactes de type Mojette ou FRT) qui ont quinze ans d’existence. Aujourd’hui mature, cette approche fournit de bonnes propriétés de codes (optimal au sens MDS, forme systématique et non systématique, facteur de rendement élastique…) avec des mises en œuvres efficaces (complexités linéaires) tant dans le domaine spatial que dans le domaine fréquentiel. Cette solution donne lieu depuis 2 ans à une industrialisation auprès de la spin-off Fizians de l’Université de Nantes qui aboutit aujourd’hui à un produit Rozo qui est un système de fichiers distribués redondant pour le cloud basé sur la transformation Mojette. Dans les laboratoires, les technologies ont évolué en 2 ans. Le projet FEC4Cloud vise ce transfert de technologie tout en considérant l’évolution actuelle des technologies de référence e.g code de Reed-Solomon. Ce transfert se matérialisera au niveau produit par de l’algorithmie et un logiciel de référence illustré par un démonstrateur portant la preuve du concept.

Le consortium est constitué de 3 partenaires : l’Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (l’IRCCyN, UMR 6597), l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE à Toulouse) et la cellule de valorisation de l’Université de Nantes. La valorisation se fera en concertation avec la cellule de valorisation du PRES de l’Université de Toulouse. La société Fizians viendra en outre renforcer le dispositif en tant que prestataire pour l’élaboration du démonstrateur et de la preuve de concept.

Coordination du projet

Benoit PARREIN (Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes) – benoit.parrein@univ-nantes.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IRCCyN Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes
ISAE INSTITUT SUPERIEUR DE L'AERONAUTIQUE ET DE L'ESPACE
UN - CVR Université de Nantes - celllule de valorisation

Aide de l'ANR 253 220 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2012 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter