Blanc SIMI 9 - Blanc - SIMI 9 - Sciences de l'Ingénierie, Matériaux, Procédés, Energie

Phospholipides bio-sourcés riches en acides gras oméga 3 pour la formulation de liposomes – Omégasomes

Résumé de soumission

Le projet ANR proposé est centré sur la fabrication et la caractérisation des propriétés de capsules de taille colloïdale appelées “éthosomes”, résultant de l’assemblage spontané des phospholipides en présence d’eau et d’éthanol. L’objectif principal de ce projet est de consolider et développer les données scientifiques permettant de formuler des éthosomes pour des applications nutritionnelles ou topiques. L’originalité de cette étude réside dans l’utilisation de phospholipides riches en acides gras polyinsaturés (AGPI) de la série n-3 choisis du fait de leurs propriétés bénéfiques avérées vis-à-vis de la santé humaine. Par ailleurs, de par la présence d’éthanol, les éthosomes présentent des propriétés de fluidité membranaire intéressantes pour des applications par voie topique.
Dans la plupart des études, les phospholipides utilisés pour la préparation des liposomes conventionnels sont extraits de soja ou d’œufs. L’industrie alimentaire génère des quantités importantes de co- et sous produits qui ne sont généralement pas valorisés. Nous nous proposons, dans ce projet, d’extraire des phospholipides de nouvelles sources, animales marines ou végétales terrestres, en utilisant le CO2 supercritique, solvant d’extraction dit « vert » par opposition aux solvants organiques généralement utilisés pour l’extraction des lipides. Un co-solvent, l’éthanol, est ajouté pour améliorer les rendements d’extraction.
Le développement d’éthosomes à base de phospholipides riches en AGPI n-3 représente un réel défi scientifique dans la mesure où ces lipides sont très réactifs vis-à-vis de l’oxydation. En effet, les AGPI sont sensibles à la présence d’oxygène, à la lumière et à la chaleur. Les produits d’oxydation générés entrainent une détérioration de la matrice lipidique en termes d’arômes, de texture, de couleur limitant sa durée d’utilisation. Dans ce projet, nous examinerons l’influence de l’éthanol sur la stabilité chimique et physique des liposomes contenant une proportion significative d’AGPI n-3 et stockés dans des conditions bien définies. A cette fin, nous utiliserons et/ou améliorerons les techniques existantes pour l’identification des molécules issues du processus d’extraction, l’analyse de leur état d’organisation et d’oxydation. En parallèle, nous développerons une nouvelle technique physique pour caractériser l’oxydation des lipides : la microcalorimétrie. Cette technique présente l’avantage de nécessiter un matériel relativement simple et d’être non destructive. Elle pourrait compléter voire se substituer aux techniques classiques d’analyse des produits d’oxydation et constituer une approche originale et adaptable pour suivre le déroulement de réactions d’oxydation complexes.

Coordination du projet

Maud CANSELL (Chimie et Biologie des Membranes et des Nanoobjets) – mcansell@ipb.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

I2M Institut de Mécanique et d'Ingénierie de Bordeaux
PECSA Physicochimie des Electrolytes, Colloïdes et Sciences Analytiques - PECSA UMR 7195 - UPMC - CNRS - ESPCI
PSUD-GCA Université Paris-Sud/Groupe Chimie Analytique
CBMN Chimie et Biologie des Membranes et des Nanoobjets

Aide de l'ANR 414 931 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2012 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter