Blanc SIMI 1 - Blanc - SIMI 1 - Mathématiques et interactions

Aux frontières de l'analyse Harmonique – HAB

Résumé de soumission


Le titre du projet est un jeu de mots sur la façon dont on peut comprendre l’analyse harmonique moderne. Il est bien sûr classique en analyse harmonique de définir un bord et de trouver une représentation en intégrant sur le bord. Nous voulons donc étendre le champ de connaissances interne à l’analyse harmonique. Deuxièmement, l’analyse harmonique nourrit et est nourrie par les domaines mathématiques voisins, parmi lesquels les équations aux dérivées partielles, l’analyse fonctionnelle et la géométrie. Nous regardons donc aussi à la frontière de l’analyse harmonique et de ces autres domaines.
Dans tous ces domaines, ce projet va s’attaquer à des problèmes dans les thèmes parmi les plus actifs. Nous comptons parmi notre équipe des chercheurs Français de premier plan et internationalement reconnus en analyse harmonique, analyse fonctionnelle et équations aux dérivées partielles. Notre équipe compte aussi des jeunes chercheurs très actifs dans ces domaines et aussi le calcul fonctionnel et la géométrie. Nous n’oublions pas les jeunes doctorants (cinq) et post-doctorant (1) que nous formons et qui participent aussi.
Les problèmes que nous avons l’ambition d’étudier portent sur des questions d’analyse harmonique (commutateurs, analyse sur les espaces non-doublants, espaces de Hardy associés aux opérateurs, transformées de Riesz, multiplicateurs de Fourier et moyennes de Bochner-Riesz, problèmes aux limites elliptiques avec coefficients peu-réguliers, théorie des opérateurs sur les espaces de tentes et applications aux problèmes de Cauchy non-autonomes), d’équations aux dérivées partielles (extensions d’estimations dispersives aux groupes, variétés et opérateurs plus généraux en relation avec la courbure, leurs applications à des problèmes non-linéaires, observabilité des systèmes linéaires), d’analyse fonctionnelle (relèvement d’applications à valeurs dans un tore, inégalités pour les systèmes de Hodge, cas limites pour l’inversion de la divergence, les lemmes div-curl sur les variétés, les espaces de Sobolev et l’interpolation dans le cadre espace métrique doublant) et de géométrie (dans le cadre sous-Riemannnien : inégalités de courbure-dimension, théorie de Harnack avec hypothèses minimales, noyau de la chaleur et transformées de Riesz d’opérateurs hypoelliptiques de grand rang ; dans le cadre Riemannien : opérateur de Hodge-de Rham). Les méthodes d’analyse harmonique sont au cœur de tous ces problèmes dont certains seront résolus d’ici 2016 et d’autres ont un caractère plus exploratoire.
C’est la raison pour laquelle nous demandons un projet sur 4 ans. Cela permettra à des sous-équipes de se réunir sur des problèmes ciblés pour faire avancer techniques et idées. Notre projet contient 4 moments forts : une conférence exploratoire la première année, 2 conférences internes au projet les deuxième et quatrième années pour discuter des progrès réalisées et à venir, et une synthèse sous la forme d’un état de l’art final.
Pour notre organisation interne, nous constituons trois partenaires institutionnels (Paris-Sud, Bordeaux 1, Grenoble ) qui incorporent des collègues d’universités voisines. En plus de l’aide aux missions et invitations, Paris-Sud demande un financement doctoral sur 3 ans, Bordeaux 1 un financement post-doctoral sur 1 an et Grenoble le soutien financier à des rencontres bi-mensuelles, co-organisées par les universités de Lyon1 - Grenoble et Marseille. Un site web sera dédié à ce projet. Tous les résultats escomptés seront publiés dans des revues internationales à comité de lecture et présentés dans des conférences internationales.

Coordinateur du projet

Monsieur Pascal Auscher (Laboratoire de Mathématiques d'Orsay - UMR 8628) – pascal.auscher@math.u-psud.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LMO Laboratoire de Mathématiques d'Orsay - UMR 8628
IMB Institut de Mathématiques de Bordeaux (IMB)
Institut Fourier Institut Fourier

Aide de l'ANR 283 000 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2012 - 48 Mois

Liens utiles