MALZ - Maladie d'Alzheimer et Maladies Apparentées

Sommeil, Cognition et Alzheimer – SCOAL

Les patients ayant des plaintes isolées de mémoire ou des troubles cognitifs légers ont été recrutés au sein de la cohorte MEMENTO suivie par le CMRR de Bordeaux. Des témoins appariés en âge et sexe n’ayant pas de plaintes mnésiques ont été recrutés. Le sommeil a été évalué par deux nuits d’enregistrement polysomnographique (PSG).
Mesures : Temps de Sommeil Total (TST), Index d’Apnées/Hypopnées (IAH), Indice de Mouvements Périodiques des membres inférieurs durant le Sommeil (MPS), Fragmentation su sommeil (Micro-éveils corticaux), Macro-structure du sommeil (latence d’endormissement, % stades 1, 2, 3 et REM ; éveils intra-sommeil ; efficacité du sommeil et latence d’endormissement).

-

-

1. Sagaspe, P., Taillard, J., Chaufton, C., Berthomier, C., Brandewinder, M., Amiéva, H., Dartigues, J.F., Harston, S., Rainfray, M. & Philip, P. (2013). Données polysomnographiques chez des patients ayant des plaintes isolées de la mémoire ou des trouble

Résumé de soumission

Contexte
L'incidence croissante de la maladie d'Alzheimer (MA) et des troubles du sommeil avec le vieillissement de la population est une préoccupation majeure de santé publique.
La prévalence des désordres du sommeil avoisine 50% chez les patients déments.
Le sommeil des patients MA se caractérise par des éveils nocturnes prolongés s’accompagnant parfois d’un allongement de la latence d’endormissement et/ou d'un éveil précoce. Des modifications touchent l'architecture du sommeil (disparition du sommeil lent profond et fragmentation du sommeil paradoxal REM), l'activité musculaire pendant le sommeil REM et la micro-architecture du sommeil (augmentation des micro-éveils, diminution de l'activité à ondes lentes et du nombre de fuseaux). De plus, l'insomnie chronique des patients MA est souvent associée à des troubles spécifiques tels que le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS), les mouvements périodiques des membres inférieurs (MPS) et les parasomnies. Ces troubles s’accompagnent de somnolence et de troubles comportementaux (agitation et apathie). Le rythme activité-repos se détériore pour parfois s’inverser.
Les troubles du sommeil sont un facteur d’institutionnalisation des patients MA, ainsi que l’une des principales causes de la détérioration du sommeil des aidants.
Le sommeil est impliqué dans la consolidation mnésique et les troubles ou la restriction de sommeil altèrent les performances cognitives. Bien que les désordres du sommeil aient été largement documentés dans MA, peu de données relatives au sommeil existent au stade prodromique de la maladie ou sur son impact potentiel sur la sphère cognitive et psycho-affective.
L’enjeu du projet est de mieux comprendre les désordres du sommeil au stade prodromique MA et leur contribution potentielle à la détérioration cognitive progressive caractéristique de la maladie.
Hypothèses
- Les changements de l'architecture du sommeil et/ou l'apparition de troubles du sommeil surviennent tôt au cours de MA, y compris au stade prodromique.
- Ces changements liés au sommeil pourraient contribuer à l’altération cognitive et psycho-affective de ces patients.
Design de l'étude
La cohorte MEMENTO est composée de patients ayant des plaintes isolées de mémoire ou des troubles cognitifs légers, à fort risque de développer une démence. Les patients volontaires recrutés par le CMRR de Bordeaux seront évalués à l'inclusion et un an après. Un enregistrement actimétrique, 2 nuits d’enregistrements polysomnographiques (PSG) à l'hôpital, un dosage urinaire de mélatonine sur 24H, une batterie de tests neuropsychologiques, un outil de réalité virtuelle et des questionnaires seront utilisés.
Variables étudiées
Mesures du sommeil
- Enregistrements PSG
Index d’Apnées/Hypopnées (IAH), indice de PLM
Activité musculaire excessive transitoire et soutenue
Structure du sommeil (% stade1, 2, 3 et REM, activité Delta, fuseaux)
Durée du sommeil (TST)
Consolidation du sommeil (WASO, efficacité du sommeil)
Propension au sommeil (Latence)
- Dosage mélatonine urinaire (24-h)
- Actimétrie : stabilité inter-quotidienne, variabilité intra-quotidienne, amplitude du rythme
Mesures cognitives
- Temps de réaction et % erreurs à la batterie de tests neuropsychologiques (mémoire, vitesse de traitement, langage, capacités visuo-spatiales, attention, fonctions exécutives)
- % de reconnaissance et de rappel à un test de mémoire en environnement virtuel
Mesures psycho-affectives
- Scores d’apathie
Avancées scientifiques attendues
- Améliorer les connaissances sur le sommeil des patients MCI, pré-déments ou déments
- Déterminer l'association entre les troubles du sommeil, et/ou les patterns PSG et la sévérité des troubles cognitifs et psycho-affectifs
- Identifier des marqueurs de sommeil liés à la progression du déclin cognitif
- Développer un algorithme de détection automatique des marqueurs de démence de l'EEG de sommeil
- Fournir un outil de pronostic de démence

Coordinateur du projet

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMMERSION
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX
PHYSIP
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE (CHU NICE) - HOPITAL CIMIEZ
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX

Aide de l'ANR 474 949 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2011 - 36 Mois

Liens utiles