Flash Info
La date de clôture de l’étape 1 de l’AAPG2022 est reportée au mardi 2 novembre 2021, 17h.
ECOTECH - Production durable et technologies de l'environnement

Procédé d'Adsorption Réversible des Micropolluants dans l'Eau – PARME

Résumé de soumission

De nombreux travaux attestent de la pollution des eaux usées par des molécules organiques émergentes (médicaments, pesticides, solvants, etc..) à l’état de traces (du ng/L à quelques µg/L). Ces micropolluants ne sont pour la plupart que peu ou pas éliminés par les stations d’épuration. On peut aussi les retrouver à l’état de traces dans les eaux de consommation humaine. Du fait de leur large spectre d’adsorption, les carbones activés sont des matériaux potentiellement performants pour éliminer efficacement ces micropolluants cibles de taille nanométrique, par exemple en affinage dans les filières de traitement de l’eau. Néanmoins, dans leur utilisation actuelle, les carbones activés arrivés au stade de la saturation ne sont que rarement régénérés ex situ et le coût de leur remplacement périodique est onéreux.
Le projet PERENNITE s’inscrit dans un concept « d’eaux plus sûres » et se propose de développer un procédé d’adsorption-désorption réversible de micropolluants sur des Tissus de Carbone Activé (TCA). Ce procédé permettra la régénération in situ des tissus saturés en micropolluants, grâce à l’application d’une polarisation électrochimique.
Le projet vise à l’optimisation des conditions d’adsorption de micropolluants prioritaires sur des TCA. Les propriétés d’adsorption/désorption des polluants (seuls ou en mélange) seront corrélées à la chimie de surface, à la structure multiéchelle des TCA, et aux caractéristiques de la solution (pH, concentration, température, etc..). La désorption électrochimique, ou électrodésorption, sera étudiée en fonction du milieu afin d’optimiser les conditions de régénération des TCA. L’applicabilité industrielle du procédé sera étudiée en effectuant une étude technico-économique du procédé et en réalisant un semi-pilote de laboratoire qui sera testé in fine sur des eaux à potabiliser et des eaux usées à épurer.

Coordinateur du projet

Madame Sandrine DELPEUX (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE POITOU-CHARENTES) – delpeux@cnrs-orleans.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

DACARB DACARB
AQUALTER CONSTRUCTION
ENSCR ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE CHIMIE DE RENNES
LCME UNIVERSITE DE SAVOIE - CHAMBERY
CRMD - CNRS DR08 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE POITOU-CHARENTES

Aide de l'ANR 956 660 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2011 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter