JCJC SHS 1 - JCJC : Sciences humaines et sociales : Sociétés, espace, organisations et marchés

Carrières de la Finance: dynamiques professionnelles de l'espace financier saisies au croisement des carrières des financiers et des carrières des dispositifs – CARFI

Carrières de la finance :

Le projet de recherche donne une compréhension du monde de la finance pour saisir les dynamiques de financiarisation d’une part, et les processus de régulation de la finance de l’autre. Il s’intéresse à l’un des secteurs de la finance, celui de la finance d’entreprise, peu couvert par les travaux sociologiques. Il appréhende ce secteur comme un espace professionnel traversé par des dynamiques de constitution et de défense de territoires d’activité.

Carrières de la finance : entre carrières de professionnels et carrières de dispositifs

Les dynamiques professionnelles du secteur de la finance sont saisies au croisement des trajectoires professionnelles des acteurs, les financiers, et des trajectoires des savoirs et dispositifs légitimant ces derniers en tant que professionnels. Une telle analyse de l’espace professionnel de la finance s’inscrit dans la démarche de la nouvelle sociologie économique. L’ambition est de saisir les dynamiques du système économique et financier, par celles de ses acteurs, de ses institutions et de ses dispositifs. Elle invite plus précisément à analyser le rôle des entrepreneurs institutionnels de l’univers de la finance pour mieux saisir leur participation aux modalités d’élaboration des normes financières et aux processus de légitimation de ces dernières. Le projet a pour objectif de participer aux travaux sur la financiarisation et en particulier à la compréhension des processus par lesquels les logiques financières se diffusent et s’imposent dans le fonctionnement des entreprises et de l’économie en général. Il permet également de participer à la compréhension des processus transformant ces logiques en normes d’une part, et en règles formelles de l’autre, à travers la régulation financière touchant ce secteur.

La finance d’entreprise est constituée de deux grands types d’activité : la finance d’entreprise en entreprise, représentées par les différents métiers regroupés dans les directions financières des entreprises (directeur financier, trésorier, contrôleur de gestion, contrôleur financier, etc.) ; les services financiers prenant l’entreprise comme objet représentés par les sociétés d’audit, de conseil en investissement, les banques d’investissement et de financement, les investisseurs spécialisés dans l’achat et la vente d’entreprise (fonds de private equity), etc.
La recherche s’est intéressée à ces deux activités, la première regroupant les clients de la seconde. Pour chacune des deux activités, il s’est agi de croiser trois niveaux d’analyse : l’analyse de la carrière des dispositifs utilisés, l’analyse de la carrière des individus et l’analyse de la carrière des groupes professionnels. Par ailleurs, l’analyse a saisi la dimension internationale de ces carrières, en repérant les circulations transnationales des dispositifs, des individus et des discours professionnels.

Les résultats obtenus peuvent être énoncés comme suit :

1) L’espace professionnel de la finance d’entreprise est à la fois segmenté et stratifié.
2) Cet espace professionnel est fermé par des normes et un ethos professionnel, des réseaux, des savoirs et des representations de l’entreprise. C’est cet ensemble qui forme la logique financière partagée par les professionnels de cet espace.

3) La diffusion de la logique financière dans cet espace se fait du cœur de l’activité (les services financiers) vers ses marges (les directions financières d’entreprise), en partie grâce à la circulation des individus au cours de leur carrière.

4) Elle se fait aussi par l’accession aux postes de direction générale d’individus ayant eu un parcours en Finance

5) Du point de vue de la régulation, les trajectoires individuelles croisées entre l’espace de la finance d’entreprise et l’espace de la régulation (AMF, ANC, IASB, etc.) montrent des phénomènes de capture de la régulation, dès lors que ceux qui sont en charge de celle-ci sont porteurs de logiques financières, apprises en tant que professionnels de la finance

Un ouvrage en anglais rassemblant les contributions majeures du colloque de fin de programme est en préparation sous le titre « Finance at Work ».

Le projet a donné lieu à des publications dans des revues majeures de la discipline (Sociologie du travail, Année sociologique, Nouvelle revue du travail, Les mondes du travail), dans des ouvrages collectifs approfondissant une question théorique (ouvrage

Le projet de recherche présenté se propose de donner une compréhension du monde de la finance et plus précisément de la finance d’entreprise. Il consiste à saisir ce monde comme un espace professionnel traversé par des dynamiques de constitution et de défense de territoires d’activité. Ces dernières seront saisies au croisement des trajectoires professionnelles des acteurs, les financiers, et des trajectoires des savoirs et dispositifs légitimant ces derniers en tant que professionnels. Dans cette perspective, il s’agit d’analyser cet espace professionnel comme une configuration à l’intérieur de laquelle se jouent des relations de type « écologiques » (Abbott, 2003) entre les différents groupes professionnels qui se disputent un territoire d’une part et ces groupes et les acteurs de leur environnement d’autre part.
Analyser le monde de la finance d’entreprise comme une telle configuration professionnelle a pour objectif de comprendre les régulations du capitalisme financier. On entend ici par régulations, la production de règles et principes financiers structurant le fonctionnement capitaliste (règles comptables, règles bancaires, principes d’action et de jugement, etc.). Ces régulations seront ainsi données à voir à partir des régulations des acteurs et institutions de la configuration.

Coordinateur du projet

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR PARIS A (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR PARIS A

Aide de l'ANR 173 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles