Blanc inter SIMI 2 - Blanc international - Sciences de l'information, de la matière et de l'ingénierie : Sciences de l’information, simulation

Identification de systèmes non linéaires par modules inter-connectés étendus – EBONSI

Résumé de soumission

L’identification de systèmes concerne la théorie et la pratique pour la modélisation mathématique de systèmes dynamiques à partir de données expérimentales. C’est un sujet commun à de nombreux domaines scientifiques et technologiques, même si le terme « identification de système » est habituellement utilisé dans le domaine de l’automatique, où il est étudié avec les particularités de systèmes de contrôle. En effet, l’identification de systèmes joue un rôle important dans la conception de systèmes de contrôle modernes, car la plupart des contrôleurs performants sont basés sur des modèles mathématiques. L’idée principale de l’identification de systèmes non linéaires par modules est de modéliser un système complexe avec des modules simples et interconnectés. De tells modèles sont capables de décrire un grand nombre de systèmes industriels, et restent suffisamment simples pour des études théoriques.

Il s’agit donc d’un juste milieu entre les travaux sur des systèmes non linéaires généraux qui produisent peu de résultats utiles en pratique, et ceux qui se focalisent sur des systèmes non linéaires spécifiques. Les objectifs du projet proposé consistent à étendre les modèles par modules interconnectés existants avec des modules d’hystérésis et des modules bilinéaires, et à assouplir des restrictions traditionnelles sur les formes de non-linéarité et sur les conditions expérimentales. Les extensions avec des modules d’hystérésis et des modules bilinéaires sont motivées par leur importance dans le contrôle de procédés industriels. Ces extensions permettront d’accroître considérablement le champ d’application de ces modèles, tout en contribuant significativement à l’avancement des recherches sur l’identification de systèmes non linéaires.

Deux études de cas sont envisagées dans ce projet, à savoir une valve de contrôle avec obturation et un système de pile à combustible, ayant des liens directs avec des applications industrielles. Ces deux études de cas serviront non seulement à valider les résultats du projet à l’échelle laboratoire, mais aussi à montrer leur faisabilité pour des applications industrielles. L’intérêt des résultats du projet est de pouvoir traiter un plus grand nombre d’applications industrielles avec les modèles par modules étendus et de mieux adapter les méthodes d’identification aux environnements des applications industrielles. En augmentant l’efficacité et la fiabilité de systèmes de contrôle et de surveillance à base de modèle, ces résultats pourront contribuer à améliorer la qualité de productions, la réduction de consommation d’énergie et de matières premières, les sécurités humaine et matérielle, et la protection environnementale.

Coordinateur du projet

Monsieur Qinghua ZHANG (INRIA Paris - Rocquencourt) – zhang@irisa.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Peking University
UNIVERSITE DE LORRAINE
INRIA Paris - Rocquencourt / EPI SYSIPHE INRIA Paris - Rocquencourt

Aide de l'ANR 160 198 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter