FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Lecture, émotions et recyclage neuronal – Emotion

Utiliser TMS pour étudier le lien causal et le decours temporel su traitement des émotions pendant la lecture

Les résulutats en EEG et sEEG montrent une activation de l'insula antérieur dès les premiers 200 ms de la lecture

utiliser des lésions virtuelles en IRMf

1. Silva, C., Montant, M., Ponz, A., & Ziegler, J. C. (2012). Emotions in reading: disgust, empathy and the contextual learning hypothesis. Cognition, 125(2), 333-338.

2. Ponz, A., Montant, M., Liegeois-Chauvel, C., Silva, C., Braun, M., Jacobs, A. M., & Ziegler, J. C. (2013). Emotion processing in words: a test of the neural re-use hypothesis using surface and intracranial EEG. Social Cognitive and Affective Neurosciences.

Résumé de soumission

Ce projet a pour but de comprendre le rôle fonctionnel des émotions dans la lecture. Il s’agit de déterminer quel est le niveau d’implication de structures cérébrales phylogénétiquement anciennes puisqu’en charge des émotions chez tous les mammifères, dans des opérations cognitives de haut niveau, comme le langage, spécifiquement humaines et hébergées principalement dans les régions les plus récentes du cerveau (le néocortex). Il existe dans la littérature quelques études portant sur lecture et émotions, mais aucune d’entre elles n’aborde ce thème sous l’angle que nous proposons ici , à savoir montrer que les aires cérébrales en charge des émotions sont activées dès les premières étapes de la reconnaissance des mots et que cette activation est nécessaire, fonctionnelle et non secondaire. Pour réaliser ce projet, nous utiliserons dans les deux pays la Stimulation Magnétique Transcrânienne (TMS), un outil non invasif qui permet de mettre en évidence chez l’humain des relations causales entre cerveau et comportement : une stimulation magnétique ciblée spatialement et temporellement du cerveau entraîne une perturbation fugace du comportement de sujets sains impliqués dans une tâche cognitive. En Allemagne, la TMS répétitive sera combinée à l’Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle (fMRI) et anatomique (aMRI) afin d’étudier les effets d’une « lésion virtuelle » des régions cérébrales en charge des émotions sur l’activité de l’ensemble du cerveau (réponse hémo-dynamique) et sur la lecture des sujets. En France, la TMS single pulse sera combinée à l’ElectroEncéphaloGraphie (EEG) afin d’étudier le décours temporel du traitement des émotions lors de la perception des mots écrits. Le point fort de ce projet est qu’il regroupe des experts de différents champs scientifiques sur une seule et même question, le rôle des émotions dans la lecture. Ce projet est innovant et techniquement ambitieux, et cependant parfaitement réalisable grâce au haut niveau de compétence et de complémentarité des différents partenaires. Les résultats des études prévues dans ce projet devraient avoir des répercussions majeures dans les domaines de la psychologie et des neurosciences.

Coordinateur du projet

Monsieur Johannes ZIEGLER (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE PROVENCE ET CORSE) – Johannes.Ziegler@univ-provence.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LPC CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE PROVENCE ET CORSE
FU Berlin Freie Universität Berlin

Aide de l'ANR 219 999 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter