Emergence - Emergence

Inspection non invasive de Surfaces Internes de TUbes – InSITUbes

Résumé de soumission

Les structures tubulaires sont utilisées dans la quasi-totalité des secteurs industriels. Présents dans la majorité des procédés industriels pour le transport des réactifs, leur injection ou le refroidissement de dispositifs, on les rencontre notamment dans les secteurs agro-alimentaire, énergie, pharmaceutique, chimie, aéronautique, transport ou encore biomédical.

Depuis de nombreuses années, le développement des techniques de fabrication et de traitement des matériaux a permis la miniaturisation de ces structures, dont les diamètres internes peuvent descendre jusqu’à quelques dixièmes de millimètres.

Les besoins de rendement (dans l’injection moteur par exemple) tout comme les impératifs sanitaires (dans l’agro-alimentaire ou le biomédical) rendent nécessaires un contrôle optimal des états de surface à l’intérieur des tubes. La minimisation de la rugosité de la surface permet notamment d’éviter la contamination bactérienne, d’optimiser un écoulement, de limiter les effets de surface ou encore de maximiser l’impact réactif d’une structure fonctionnalisée.

Ainsi, l’inspection de la rugosité de ces structures tubulaires est une exigence normative dans de nombreux domaines. Toutefois, les solutions d’inspection, notamment pour des tubes de faible diamètre, sont particulièrement invasives et complexes d’utilisation.

Le présent projet propose le développement d’un démonstrateur pré-industriel d’inspection sans contact de structures tubulaires à résolution submicronique. Ce dispositif issu de la rencontre entre les solutions issues de la physique fondamentale (sonde optiques pour le champ proche) et des technologies de la microélectronique (fabrication des sondes) vise la mesure de topographie de la surface interne de tube de diamètres pouvant atteindre quelques centaines de microns .

La valorisation de ce dispositif pourra prendre différents formes :
Partenariat de co-développement avec un fabricant de solutions d’inspection et licence
Prestations de services de mesure
Fabrication et commercialisation du dispositif, via la création d’une entreprise

Coordinateur du projet

Monsieur Joel Chevrier (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-ALPES SECTEUR ALPES) – joel.chevrier@univ-grenoble-alpes.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

FLORALIS UJF FLORALIS
CNRS CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-ALPES SECTEUR ALPES

Aide de l'ANR 216 250 euros
Début et durée du projet scientifique : avril 2011 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter