Flash Info
Publication du programme PAUSE – ANR Ukraine pour l’accueil de scientifiques ukrainiens et ukrainiennes dans des laboratoires français
Creation - La création : processus, acteurs, objets, contextes

Les arts de la préhistoire et la dynamique culturelle des sociétés sans écriture – PREHART

Résumé de soumission

La création artistique et l’usage de symboles apparaissent comme des impératifs de la vie en société. Les plus anciennes manifestations symboliques archéologiquement établies apparaissent avec les premiers hommes anatomiquement modernes (Homo sapiens sapiens). Le projet intitulé « Les arts de la préhistoire et la dynamique culturelle des sociétés sans écriture » que nous présentons a pour objectif scientifique d’étudier les divers types de rapports que l’art entretient avec la société, à partir de cas concrets issus des travaux de terrain des participants. Ceux-ci concernent toutes les périodes chronologiques (du Paléolithique supérieur à la période subactuelle), tous les types d’art (art rupestre monumental, objets d’art mobiliers et de parure), et divers types de sociétés (chasseurs-collecteurs, nomades ou semi-nomades pasteurs ou agriculteurs sédentaires). Cette étude, abordée pour la première fois de façon coopérative avec une telle amplitude diachronique et géographique, permettra de mettre au jour à la fois les spécificités de chaque art rupestre et leurs similarités structurelles. L’art des grottes et abris du Paléolithique supérieur européen, l’art néolithique du Levant espagnol, les arts de l’âge du Bronze (Mont Bégo et Mongolie), les arts rupestres du Sahara, du Tchad, de Namibie, et d’Australie fourniront un large ensemble de données inédites suffisamment diverses pour aborder les questions essentielles concernant le geste créateur dans son contexte (identification des manières de faire propres à un artiste ou à un groupe, techniques picturales, chaînes opératoires), la place de l’art dans la société en tant que « marqueur culturel » (dynamique des échanges entre groupes, phénomènes de diffusion et d’emprunt, diachronie) ou en tant que « marqueur territorial » (identité culturelle des groupes) et nous permettre d’aborder l’art rupestre comme un système de communication structuré obéissant à des codes et de lui appliquer certaines procédures automatiques de traitement des données symboliques. Le rapport image/langage et la question de l’apparition de l’art figuratif seront abordés avec la collaboration de linguistes et neuropsychologues.

Coordinateur du projet

Madame Carole FRITZ (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE MIDI-PYRENEES) – carole.fritz@univ-tlse2.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

TRACES CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE MIDI-PYRENEES

Aide de l'ANR 310 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter