CONTINT - Contenus et Interactions

Métaphores sonores – MetaSon

Résumé de soumission

Comment peut-on aider à une meilleure maîtrise de conduite des véhicules silencieux? Comment avertir les piétons du danger potentiel d’un véhicule silencieux? Mon stylo connaît la qualité graphique de mon geste ; comment peut-il m’en informer ? Ces questions, qui semblent à première vue dissociées, relèvent en fait d’une problématique générale. Il s’agit en effet de définir la meilleure stratégie susceptible d’informer les personnes sur les évolutions d’un système dynamique (ici le véhicule ou le geste d’écriture) dans un contexte cognitif spécifique (en situation de piéton, de conducteur ou de scripteur). Le son est une modalité sensorielle qui prend toute sa valeur dans de telles situations. En effet, le son n’existe qu’à travers le temps et se prête ainsi à l’expression des caractéristiques dynamiques. De plus, le son informe de façon naturelle sur ce qui est hors de notre champ de vision et permet de fait de révéler l’invisible.

Le projet MetaSon propose une véritable investigation des questions fondamentales à la base d’une utilisation optimale des sons dans le contexte de la réalité augmentée, par le biais de deux problématiques riches en raison des contraintes qu’elles imposent et des retombées industrielles et sociétales qu’elles sous-tendent:
- Quels sons pour les automobiles de demain? Il s’agit ici d’appréhender les ruptures acoustiques liées aux nouvelles chaînes de tractions (hybride/électrique) et de proposer des sons adaptés aux attentes et aux contraintes sécuritaires et environnementales pour l’aide à la maîtrise du véhicule (sons d’habitacle) et la protection des personnes vulnérables (sons extérieurs).
- Quels sons pour informer de la justesse du geste d’écriture? Les troubles dysgraphiques sont le plus souvent associés à une mauvaise cohérence entre le geste d’écriture et la tâche graphique. Le son, en raison de son inhérence dynamique et de sa composante ludique, est une modalité de choix pour sonoriser le geste et ainsi aider les enfants à surmonter leur handicap en les informant sur la justesse de leur propre dynamique d’écriture.

Le jalonnement scientifique du projet MetaSon repose sur trois questions fondamentales :
- Que doit-on sonoriser? (les variables d’entrée du système et les lois qui les régissent)
- Pourquoi doit-on sonoriser? (le contexte cognitif et les attendus sensoriels)
- Comment doit-on sonoriser? (la genèse des métaphores sonores)

Traiter l’ensemble de ces questions nécessite une approche résolument pluridisciplinaire. Le consortium réuni autour du projet MetaSon rassemble les compétences requises, et permet ainsi d’aborder le problème de façon formelle et originale en prenant en compte les facteurs humains et en utilisant un véritable langage des sons construit grâce à la ductilité de la synthèse numérique et à la sémiotique des sons.

Le projet se déploie suivant six tâches en fortes interactions et susceptibles d’avancées à la fois théoriques, technologiques et appliquées.
Outre la tâche de coordination, deux tâches maîtresses concernent les applications du projet et se solderont par la réalisation d’un prototype roulant et sonorisé (application automobile) et d’un prototype d’aide à l’apprentissage de l’écriture.
Deux tâches plus fondamentales établiront de concert les modèles et les méthodes originales propres à la caractérisation des dynamiques contenues dans des signaux sonores et à leur reproduction par synthèse. Elles permettront la construction des métaphores sonores et la conception de processus de contrôle agissant sur des attributs liés au ressenti.
La dernière tâche est de nature fortement technologique et concerne la réalisation d’une plate-forme de synthèse de sons spatialisés temps-réel apte à gérer les scénarii cognitifs spécifiques aux applications visées. Elle constituera un outil général et susceptible de dissémination auprès des communautés liées à la réalité augmentée et aux applications du son interactif (cinéma, jeux vidéo, …).

Coordinateur du projet

Monsieur Richard Kronland-Martinet (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE PROVENCE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

PCA PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES SA
CNRS-DR12-INCM CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE PROVENCE
CNRS-DR12-LATP CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE PROVENCE
CNRS-DR12-LMA CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE PROVENCE

Aide de l'ANR 959 980 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles