Blanc SVSE 2 - Sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes : Biologie cellulaire, développement

Etude in vitro, ex vivo et in vivo des podosomes induits par le TGFbeta dans les cellule endothéliales aortiques – VASCULOSOMES

Résumé de soumission

Contexte scientifique et objectifs du projet :

Les podosomes sont des microdomaines d’adhésion à base d’actine, constitués à partir de la membrane plasmique et localisés à la face ventrale des cellules. Ils regroupent des composants structuraux et des protéines de signalisation mais diffèrent significativement des contacts focaux, notamment par leur composition moléculaire et leur turnover élevé. De plus, la présence de métalloprotéases actives autour du cœur d’actine, leur confère une activité de protéolyse de la matrice. Les podosomes ne sont présents que dans un nombre restreint de types cellulaires, notamment les cellules de la lignée monocytaire où ils ont été bien caractérisés. Nous avons récemment découvert que les cellules endothéliales aortiques peuvent former des podosomes en réponse au TGFb et, parce que nous concentrons nos efforts sur ce thème, nous avons conservé une place leader dans ce domaine. La nature inductible des podosomes dans ce modèle et certaines de ses spécificités, apportent une opportunité unique, celle de pouvoir étudier la formation et la fonction des podosomes in situ, dans un tissu vivant pour ensuite comprendre le rôle joué par ces structures au niveau du vaisseau, comme décrit dans notre projet. La première étape de cet objectif a été franchie. Nous avons mis en évidence la formation de podosomes dans des segments de vaisseaux aortiques traités par du TGFb exogène. Ces podosome sont fonctionnels car ils dégradent le collagène IV de la lame basale sous-jacente. Dans ce projet, nous réaliserons les expériences qui nous permettrons de mettre en évidence la formation de podosomes in vivo, en réponse à du TGFb produit de façon endogène. Nous tenterons ensuite de comprendre les conséquences de ces évènements en termes de physiologie vasculaire.
Les cellules endothéliales sont au coeur de nombreux processus physiologiques et pathologiques dans lesquels le TGFb joue un rôle essentiel, justifiant la recherche concernant le rôle de ces structures en physiologie vasculaire. Parce que certaines pathologies ont été montrées être associées à un déficit en podosomes sur certains types cellulaires, nous sommes intéressés à connaitre celles qui pourraient de la même façon concerner un déficit ou un excès de podosomes des cellules endothéliales, à déterminer si des pathologies associées à des altérations de la signalisation du TGFb sont corrélées avec leur potentiel à former des podosomes. Les caractéristiques et les mécanismes qui président à la formation et à la dissociation des podosomes méritent d’être étudiés pour envisager dans le plus long terme des applications thérapeutiques dans ces pathologies.

Coordination du projet

Elisabeth GENOT (INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION DE BORDEAUX) – e.genot@iecb.u-bordeaux.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSERM U889 INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION DE BORDEAUX

Aide de l'ANR 300 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter