ALIA - Alimentation et industries alimentaires

Augmentation de l’efficacité de la renutrition chez le patient âgé : restauration du statut nutritionnel et conséquences fonctionnelles et locomotrices. – PRESAGE

PRESAGE

La dénutrition aggrave la perte progressive de masse musculaire observée au cours du vieillissement et entraîne un déclin de la force et de la fonctionnalité musculaire. Le projet PRESAGE propose une prise en charge nutritionnelle spécifiquement adaptée à la personne âgée dénutrie pour améliorer son statut nutritionnel et ses capacités fonctionnelles.

Développement d’une solution de renutrition optimale adaptée à la personne âgée dénutrie.

La dénutrition touche de nombreuses personnes âgées aussi bien à domicile, qu’en institution ou à l’hôpital. Ses conséquences délétères sur l’état de santé sont désormais largement reconnues. En effet, chez la personne âgée, la dénutrition altère la qualité de vie et augmente le risque d’entrée en dépendance et la mortalité. L’utilisation de compléments nutritionnels oraux (CNO) est recommandée chez la personne âgée dénutrie. Leur efficacité sur la restauration du statut nutritionnel et la reprise de poids des sujets âgés a été démontrée. Cependant, les CNO standards utilisés à l’heure actuelle ne sont pas spécifiquement adaptés aux particularités métaboliques des personnes âgées et ils n’améliorent pas leurs capacités fonctionnelles. En effet, les personnes âgées ne répondent pas aussi efficacement qu’un jeune à la renutrition, en particulier du fait d’une réduction de l’effet anabolique de la prise alimentaire sur la synthèse de protéines musculaires. L’objectif de ce projet est donc de proposer une solution nutritionnelle optimale pour une renutrition globale et efficace de la personne âgée grâce à une nouvelle formule, spécifiquement adaptée aux besoins nutritionnels et aux modifications métaboliques observées au cours du vieillissement. Cette formule, à base d’un mélange de nutriments aux effets bénéfiques connus sur le muscle, vise à améliorer le statut nutritionnel ainsi que la fonctionnalité musculaire et l’autonomie des personnes âgées.

La biodisponibilité du complément nutritionnel sera d’abord évaluée chez des personnes âgées saines et dénutries (tâche 1). L’efficacité du produit sera ensuite testée après plusieurs mois de consommation chez des sujets âgés institutionnalisés, dénutris ou à risque de dénutrition, sur le statut nutritionnel, les capacités cognitives, les performances fonctionnelles et l’autonomie par comparaison à un complément nutritionnel standard (tâche 2). Les mécanismes d’action de la formule, en particulier l’action des différents nutriments la composant, seront ensuite étudiés sur le muscle, l’os et le cerveau dans un modèle de rat âgé dénutri (tâches 3 et 4).

Les résultats chez l’homme sont en cours d’obtention. Les premières observations soulignent que la population institutionnalisée sur laquelle la nouvelle formule est testée est principalement féminine, très âgée avec des capacités locomotrices très limitées. La compliance de la prise des compléments oraux est très satisfaisante. Les résultats obtenus chez le rat âgé suggèrent que le modèle animal de dénutrition permet de reproduire les principales altérations corporelles et métaboliques induits par la dénutrition chez l’homme âgé. Ce modèle animal permettra donc d’étudier précisément l’efficacité de différentes stratégies de renutrition et d’identifier et de caractériser les bénéfices des nutriments utilisés.

Les nouvelles données scientifiques obtenues grâce au projet PRESAGE permettront de valider l’intérêt potentiel d’un nouveau complément nutritionnel oral spécifiquement adapté à la personne âgée dénutrie, ainsi que de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans le processus de renutrition au cours du vieillissement. Le projet pourrait ainsi permettre à terme la commercialisation d’un complément nutritionnel innovant et efficace, aux bénéfices démontrés sur la fonctionnalité et l’autonomie des personnes âgées. Ainsi, le projet PRESAGE contribuerait à un des objectifs de santé publique définis par le Programme National Nutrition Santé 2011-2015, qui est d’améliorer la prise en charge de la dénutrition des personnes âgées.

none


Le vieillissement est un mécanisme physiologique lié à une perte progressive des capacités fonctionnelles. Ces modifications concourent chez les personnes âgées à l’augmentation de la fragilité et à la réduction des performances physiques et cognitives. Le vieillissement expose donc à une perte d'autonomie synonyme de risque accru de malnutrition, de traitements lourds, d’une réduction de la qualité de vie et de coûts d’hospitalisation augmentés. Dans ce contexte, la malnutrition est un facteur majeur à considérer.
Les capacités physiques dépendent d’interactions fortes et coordonnées entre plusieurs mécanismes physiologiques mettant en jeu différents systèmes (nerveux, squelettiques, musculaires). Le vieillissement et la malnutrition ont des effets péjoratifs sur les capacités fonctionnelles de ces systèmes.
Il n'existe actuellement aucune différence dans la gestion de la malnutrition entre des patients âgés et des patients plus jeunes. En effet, des compléments nutritionnels spécifiquement dédiés aux personnes âgées souffrant de malnutrition ne sont pas encore disponibles. De nouveaux produits spécifiques semblent cependant nécessaires puisque l’efficacité de la réalimentation a été démontrée moindre chez le sujet âgé comparativement au sujet jeune. En outre, les besoins nutritionnels sont différents. Les cliniciens gériatres ont donc besoin de nouvelles approches pour une gestion plus efficace de la malnutrition.
L'objectif du projet PRESAGE est d'étudier l'efficacité d'un complément nutritionnel oral spécifique sur l'amélioration des capacités fonctionnelles et de l’autonomie des personnes âgées dénutries.
Le programme est articulé en 5 tâches inter-dépendantes. Les produits testés dans ce programme contiennent un mélange de nutriments ayant une action sur la fonction et la masse musculaire, osseuse et une action anti-inflammatoire et sur la cognition. Nous prévoyons une action synergique de ces composés pour améliorer l'activité fonctionnelle des patients âgés dénutris. Ce concept est nouveau car il rassemble différents nutriments ayant chacun des effets bénéfiques connus. A partir de la définition de ce produit, le projet est organisé pour répondre à plusieurs questions. L'objectif de la première partie (tâche 1) est d'évaluer la biodisponibilité du produit chez le patient âgé dénutri. Dans une seconde tâche (tâche 2), le complément nutritionnel sera proposé à des sujets âgés dénutris institutionnalisés dans le but d'évaluer son effet sur l'état nutritionnel, la cognition, les capacités fonctionnelles et l’autonomie. Pour aller plus loin dans les mécanismes, nous prévoyons de renourrir des rats âgés dénutris avec soit la formule complète, soit chacun des composés et d'évaluer les effets métaboliques et fonctionnelles sur différents tissus comme le muscle squelettique, l’os et le cerveau (tâches 3 et 4). Le projet permettra à des scientifiques issus d’organismes publiques et de structures privées de travailler ensemble sur un programme ambitieux visant à évaluer l'intérêt potentiel d'un nouveau concept nutritionnel pour les personnes âgées dénutries. Par conséquent, les résultats de cette étude seront communiqués et transférés aux communautés industrielles et scientifiques, sous la forme de communications orales et d'articles (tâche 5). Enfin, ces données pourraient s’avérer d’un intérêt industriel certain et, par conséquent, permettre la commercialisation à court terme d’un complément nutritionnel innovant basé sur cette nouvelle formulation et spécifiquement dédié aux sujets âgés dénutris.

Coordinateur du projet

CTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE TOULOUSE (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE AIX-MARSEILLE II [DE LA MEDITERRANEE]
CTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE TOULOUSE
Université de Lille 2
INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE CLERMONT FERRAND THEIX
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR SUD

Aide de l'ANR 899 841 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles