TecSan - TecSan : Technologies pour la santé et l’autonomie

Impact d'un robot "majordome" à domicile sur l'état psychoaffectif et cognitif de personnes âgées ayant des troubles cognitifs légers – Robadom

Résumé de soumission

En France, le nombre de personnes âgées ne cesse d'augmenter et selon les estimations, leur proportion est évaluée à 26,5% de la population générale en 2050. Avec l'évolution démographique de ces dernières années et la proportion plus importante de personnes âgées, le nombre de patients atteints d'une maladie d'Alzheimer (MA) ou maladies apparentées en France est en croissance constante: 860 000 cas environ aujourd'hui et les prévisions sont de 1,3 millions en 2020 et 2,1 millions en 2040. C'est sur le trouble cognitif léger (mild cognitive impairment ou MCI) qui touche 3 à 17% des personnes âgées de plus de 65 ans et qui précède la MA que doivent maintenant se porter les efforts de prévention. Il n'y a pas de traitement curatif du MCI actuellement, cependant les travaux de la littérature montrent un bénéfice des thérapies psychosociales, en particulier les thérapies cognitives sur cet état pathologique.Ces personnes souhaitent poursuivre leur vie à la maison, mais souffrent souvent de solitude et d'isolement, sources de dépression.
Le projet est de concevoir un robot doté d'émotions et du langage pour l'aide à domicile de personnes âgées ayant des troubles cognitifs légers, vivant seules et souffrant ou non de dépression.L'objectif de ce projet est d'explorer en situation écologique l'acceptabilité du robot par les par la population cible. Ce projet permettra de préciser les points suivants :
- Définir l'aspect général du robot
- Paramétrer la fonctionnalité et le comportement du robot en vue d'une personnalisation pour une meilleure interaction. Le robot doit être simple à utiliser par des personnes âgées MCI et ne doit pas être ressenti comme un système intrusif. Le robot est au service de la personne et contrôlé par elle pour lui permettre une plus grande autonomie.
- Etudier l'impact du robot dans la vie quotidienne (affectif, cognitif, qualité de vie…) et la manière dont le robot est perçu.

L'organisation du projet se décline autour de plusieurs tâches permettant d'atteindre les objectifs visés. Au vu de la pluridisciplinarité requise pour mener à bien ce projet, les tâches sont ici regroupées en deux axes thématiques mettant en perspective des pôles de compétences et permettant d'identifier le partenaire leader le plus à même de gérer la thématique associée. Les axes scientifiques majeurs sont ici mis en relief :

• La spécification de l'interaction avec des patients MCI
• Les travaux de recherche et de développement du robot et de ses fonctions de perception et d'interaction
• Les évaluations cliniques

L'originalité du projet réside dans le soutien affectif et cognitif des personnes âgées MCI. Capable d'interaction avec la personne par le biais des émotions et du dialogue, le robot deviendra l'assistant-compagnon de la personne.
Le projet offrira deux types de résultats :
- sur le ressenti des patients (acceptation, interaction) à propos de la vie quotidienne avec le robot sur un période longue (un mois par patient sur un panel)
- sur l'intérêt d'un robot de ce type comme soutien affectif et cognitif.
Le projet évaluera l'impact du robot sur deux aspects : d'une part, la lutte contre la solitude et la dépression chez les personnes seules et d'autre part, la stimulation et l'aide cognitive chez ces personnes MCI.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter