PNANO - PNANO : Nanosciences et nanotechnologies

Fibres optiques silice dopées par des Nanostructures métalliques exploitant la résonance de modes Plasmons localisés pour exalter les amplifications (Raman et Terres rares) et les effets non linéaires – FeNoPtic

Résumé de soumission

Le projet FenoPtic propose de transposer à la fibre optique pour des applications spécifiques et originales, les effets liés à la résonance de Modes Plasmons Localisés de nanostructures métalliques incluses dans un milieu diélectrique. Le développement de ces effets en nanophotonique planaire pour les métaux nobles, or et argent, a conduit à l'introduction du concept de nano antennes optiques ainsi qu'à des applications en médecine et détection chimique. Une telle approche n'a encore jamais été exploitée pour les fibres optiques afin d'amplifier un signal. Cet objectif nécessite d'une part de démontrer la pertinence de ces phénomènes dans les fibres optiques, pour exalter leurs propriétés tant intrinsèques, linéaires et non linéaires, que lorsqu'elles sont couplées à des ions de terre rare et d'autre part de contrôler l'inclusion et les modifications des nanostructures, lors de la réalisation de la fibre optique par un procédé industriel.
FenoPtic est un projet original et fortement interdisciplinaire, clairement positionné dans le cadre d'une recherche industrielle. Il associera sur 36 mois, un industriel de la fibre optique et trois laboratoires universitaires reconnus. Fruit d'années de collaborations entre Draka et ses partenaires académiques experts dans l'ingénierie des nanoparticules (NP) et la physique des matériaux, il est ancré dans la réalité d'un produit industriel et parfaitement en ligne avec les priorités des appels européens. Déjà soumis à l 'appel ANR 08 sous le nom de Vermeer, le Consortium s'est attaché à améliorer le Projet en tenant compte des remarques des experts : ainsi, il s'appuie désormais sur ses propres résultats et échantillons issus d'essais préliminaires sur l'incorporation de NPs d'or dans une fibre optique. Il s'est rapproché de Nano-H, l'une des rares PME françaises spécialisée dans la synthèse de NPs, et l'a associé au Projet comme sous- traitant.
II a renforcé l'axe plasmonique, en intégrant des spécialistes de ce domaine. Il a enfin envisagé deux voies possibles d'insertion de nanostructures métalliques dans des fibres afin d'optimiser les chances de réussite.
Le concept développé dans FenoPtic permettra aux fibres optiques amplificatrices de bénéficier d'un meilleur rendement énergétique, pour l'émergence de composants présentant des performances significativement améliorées et à plus faible consommation électrique, non accessibles par les technologies conventionnelles. Les applications visées seront d'abord les amplificateurs optiques classiques Raman ou erbium, pour les télécommunications.
Mais, les résultats du Projet pourront aussi trouver des applications à d'autres longueurs d'ondes, ce qui pourrait autoriser à moyen-long terme, le développement de lasers ou capteurs dans des secteurs très variés et permettre à la fibre optique de se développer dans des domaines hors télécommunications, tels que le médical, l'environnement ou le spatial. Des gains de plusieurs ordres de grandeurs pourraient être obtenus. Enfin, ce Projet favorisera une expertise française de premier plan mondial sur un champ d'investigation nouveau, riche en perspectives et dont toutes les retombées et applications ne sont pas encore connues. Il participera aussi au renforcement de l'interface entre recherche industrielle et fondamentale. La qualité des équipes, leur engagement et la synergie créée par le projet en sont des gages de réussite.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter