PNANO - PNANO : Nanosciences et nanotechnologies

Nano-Epistémo-Ethique : pour une éthique des nanotechnologies articulée à l'épistémologie – Nano2E

Résumé de soumission

Dans un contexte de très forte demande de régulation des nanotechnologies, NANO2E s'est fixé pour objectif d'ouvrir la voie à une contribution originale de la philosophie à cet effort de régulation.
NANO2E a porté sur les pratiques effectives et sur les objets de la recherche plutôt
que sur les applications futures et leurs enjeux anticipés (sur lesquels se focalise encore aujourd'hui l'essentiel de la réflexion éthique sur les nanotechnologies, même si l'on peut constater une diversification des approches ces dernières années). La démarche adoptée dans NANO2E est analytique plutôt que prospective. Le projet avait pour objectif principal d'établir une articulation entre, d'une part, les choix épistémiques et technologiques qui président à la recherche actuelle en nanotechnologies et, d'autre part, les problèmes éthiques et de régulation que celles-ci soulèvent. En effet, contrairement à l'idée que l'évaluation éthique des nanotechnologies doit être élaborée a posteriori, coupée des dynamiques de la
recherche, au motif qu'il serait inutile de connaître dans le détail les processus matériels ou les techniques de laboratoire pour déterminer si les recherches sont moralement acceptables ou non, les partenaires du projet NANO2E partageaient la conviction que les enjeux philosophiques des nanotechnologies doivent se traiter aussi au sein des laboratoires. Il est vrai que cette conviction n'est pas totalement originale, elle a été théorisée au titre du tournant empirique en philosophie des techniques au début des années 2000. Toutefois, l'originalité de NANO2E a consisté à ne pas limiter ce tournant empirique à l'étude du design d'objets destinés à un usage défini, et de la « moralité embarquée » dans ces objets (Verbeek, 2005) :
on s'est plutôt concentré sur l'articulation entre épistémologie et éthique des nano-objets avant même que des perspectives d'applications ne soient envisagées pour ces nano-objets. L'usage futur des nanotechnologies n'a pas du tout été une catégorie d'analyse pertinente dans le projet.
NANO2E s'est donc proposé d'associer étroitement l'évaluation éthique des nanotechnologies et l'analyse des choix scientifiques et technologiques qui président au design des objets de laboratoire, en marge des approches dominantes en matière de régulation des nanotechnologies (approches de type ELSI, de type Risk Assessment, de type « Code of Conduct », ou encore approches focalisées sur le problème de « l'acceptabilité sociale » des technologies).

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter