JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Organisation temporelle et structuration de la mémoire – OTSM

Résumé de soumission

Ce projet de recherche en psychologie cognitive vise à modéliser les effets de l'organisation temporelle des stimuli sur la structuration de la mémoire. Il regroupe deux programmes de recherche expérimentale et théorique : 1) la modélisation de la catégorisation perceptive dans des situations de manipulation des ordres de présentation des stimuli 2) la modélisation des tâches de rappel sériel et l'évaluation de l'empan mnésique par des algorithmes d'alignement de séquences. Nous élaborerons ensuite un programme de synthèse qui visera à éprouver un modèle unique de la discriminabilité des stimuli dans les présentations séquentielles, pour les données issues des deux programmes. Ce projet vise à déterminer d'une part les mécanismes par lesquels des connaissances catégorielles sont abstraites, en manipulant la présentation des échantillons de stimuli présentés aux sujets. Notre hypothèse est qu?une présentation des échantillons de stimuli ordonnée de manière cohérente avec l?organisation conceptuelle des sujets profite à leur acquisition de connaissances. Nous souhaitons montrer qu?une présentation fondée sur des règles est plus bénéfique à l?apprentissage que les présentations qui ont été proposées dans le passé, notamment celles fondées sur la similarité. Nous développons cette année une solution qui lèvera le doute émis (dans l'expertise de notre projet ANR de l'an dernier) sur notre méthode. Un examen approfondi d'un modèle à exemplaire concurrent (GCM-gamma) prenant en compte l'organisation temporelle des stimuli sera proposé. Une seconde partie du projet vise à réexaminer l'estimation de la capacité en mémoire à court terme de Miller (1956). L'évaluation de Miller est élevée : 7± 2. Cela résulte du fait que les tâches d'empan mnésique examinées par Miller sont fondées sur l'utilisation d'items simples qui peuvent être recodés intempestivement en chunks par les sujets. En contrôlant le recodage, des travaux plus récents ont montré que la capacité doit être revue à la baisse (3 ou 4 chunks). Nous présentons rapidement une partie de nos travaux qui soulignent que les deux estimations (3-4 chunks vs 7 items) peuvent être simultanément obtenues dans une même tâche. Ce projet se situe au-delà de ce débat et propose une analyse des systèmes de cotations adoptés pour estimer le nombre d'items correctement rappelés. Les cotations sont sujettes à discussion, car le plus souvent elles sont simples et associées à des critères sévères. Nous proposons d'appliquer des algorithmes de comparaison de séquences génétiques afin de développer un système souple de cotation qui offre une typologie et une statistique des erreurs en mémoire. Ces erreurs seront classées, grâce au vocabulaire génétique, en délétions, mutations, translocations et duplications. Cette méthode sera appliquée à une série de réplications de tâches classiques visant la mesure de l'empan mnésique, en commençant par les études princeps relatées par Miller.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter