JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

– SoGen

Résumé de soumission

Dans l?espèce humaine, l?évolution n?est pas seulement biologique mais aussi culturelle : les hommes inventent de nouvelles technologies, modifient leur régime alimentaire, régulent leur natalité, mettent en place des organisations sociales complexes, etc. Les biologistes et les chercheurs en sciences humaines s?intéressent d?autant plus à cette double évolution qu?il y a de plus en plus d?éléments laissant penser que ces processus culturels et biologiques interagissent. Parmi les traits culturels, l?organisation sociale intéresse particulièrement les biologistes car elle conditionne quand, où et avec qui les individus se reproduisent et élèvent leurs enfants. L?organisation sociale est de ce fait un facteur clé influençant la transmission des gènes à la génération suivante et leur dispersion entre et au sein des populations. La prise en compte de l?organisation sociale est de ce fait cruciale pour comprendre l?évolution du pool génétique. Les ethnologues ont décrit l?impressionnante complexité des organisations sociales, et en particulier des règles d?alliance (qui déterminent le choix d?un conjoint), des règles de descendance (qui rallient les individus à des groupes de parenté) et des règles de résidence (qui indiquent où les jeunes mariés doivent s?installer). Au cours des dix dernières années, les généticiens ont essayé de comprendre dans quelle mesure ces règles influencent la diversité génétique des populations humaines à des échelles locales et globales. Cependant, ces études restent confinées à un petit nombre de populations et de marqueurs génétiques, principalement l?ADN mitochondrial et le chromosome Y transmis de façon uniparentale. De plus, les données relatives à l?influence de l?organisation sociale sur les traits démographiques (fertilité, survie, migration), qui à leur tour peuvent influencer l?évolution du pool génétique, se font rares. De ce fait, il est à présent nécessaire d?acquérir une compréhension plus globale de la mesure dans laquelle l?organisation sociale influence les traits démographiques et la diversité génétique des populations humaines, à l?échelle du génome entier. Nous proposons donc de récolter des données multidisciplinaires dans plusieurs populations d?Asie du Sud-Est, qui présentent une gamme variée d?organisation sociales (populations à filiation patrilinéaire, matrilinéaire et cognatique avec des degrés d?endogamie et des règles de résidence variables). Nous allons collecter non seulement des données génétiques (salive) mais aussi des données démographiques et ethnologiques à l?échelle de l?individu, de façon à étudier l?impact des processus sociaux sur les processus biologiques à une échelle fine. De plus, nous allons échantillonner des trios (mère, père enfant) ce qui permettra d?étudier l?impact des règles d?alliance sur la diversité génétique et de reconstruire les haplotypes parentaux afin de réaliser des analyses de déséquilibre de liaison. En plus des marqueurs classiquement étudiés (chromosome Y et ADNmt), nous allons génotyper ~550000 marqueurs génétiques positionnés à intervalle régulier dans le génome. Cette approche multidisciplinaire va nous permettre i) d?explorer, à l?échelle de la population et du groupe de parenté, l?impact de l?organisation sociale sur la diversité génomique neutre et contre-sélectionnée, ii) d?explorer quels traits démographiques (fertilité, survie, migration) sont les plus affectés par l?organisation sociale, et iii) de développer de nouveaux outils méthodologiques pour l?éthnogénétique : il s?agira notamment de nouveaux modèles multidisciplinaires, prenant en compte les traits ethnologiques et les traits démographiques, et permettant d?étudier dans quelle mesure certains aspects des organisations sociales actuelles et passées peuvent être retracés, voire de détecter certaines transitions passées d?organisations sociales.

Coordinateur du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter