JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

– QuasispeciesVax

Résumé de soumission

Tous les virus à ARN présentent des taux de mutations extrêmement élévés, ce qui est attribué en grande partie à l?infidelité intrinsèque de leur polymérases virales. En effet, les ARN polymérases ARN-dépendantes ne possèdent pas de système de correction d?erreur de réplication, à la différence des ADN polymérases ADN-dépendantes. Ainsi, au cours de la réplication qui se déroule avec une cinétique exponentielle à des temps de générations très courts, une seule particule virale donne naissance à une population extêmement hétérogène, autrement dit une quasi-espèce, composée de nombreux variants dont la structure est entretenue par l?équilibre mutation-sélection. Les populations de quasi-espèces viraux ont été observées pour toutes les familles de virus à ARN, mais il reste difficile à determiner, sutrout in vivo, si ceux-ci gardent un véritable rôle biologique ou s?ils en résultent tout simplement des pressions de sélection exercées par l?environment de l?hôte. Afin d?aborder ces questions, nous avons développer un système modèle en modifiant la fidelité intrinsèque de la polymérase virale de poliovirus, dont les populations virales générées présentent différentes étendues de diversité génétique. Nous avons démontré que l?infectivité, la dissemination et la pathogenèse virale sont dépendantes de la diversité génétique de la population virale. Nous avons également démontré que la restriction de la diversité génétique pourrait constituer une nouvelle stratégie rationale d?atténuation pour le développement de vaccins composés de virus vivants. Cepandant, le modèle existant de l?infection de souris transgénique par le poliovirus présente de nombreuses différences importantes par rapport à une infection naturelle. Pour mieux déterminer le rôle de la diversité génétique dans la pathogenèse, nous proposons un modèle susceptible de mieux reproduire des conditions naturelles d?infection, basé sur l?infection de souris par le virus de Coxsackie B3. Des nouvelles approches vaccinales fondées sur des concepts de la population génétique des virus et les quasi-espèces seront évaluées dans ce nouveau système.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter