JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

– CAC

Résumé de soumission

Le contexte général de ce projet est la sécurité de l'information. Plus particulièrement, ce projet s'intéressera aux interactions entre le calcul formel et la cryptographie et son influence sur la sécurité et l'intégrité des données numériques. Le monde actuel est dépend en grande partie des technologies numériques. Presque toutes les données sensibles sont stockées et transmises par le biais de procédés électronique. Ces données sont, de fait, potentiellement exposés à des risques liés à leur nature électronique comme, la divulgation de données privées à une tierce personne, l'altération de données confidentielles, la falsification d'identité de correspondants, etc. La science du chiffrement, la cryptographie, englobe une collection de techniques mathématiques utilisées pour sécuriser la transmission et le stockage de données, c'est l'un des outil principal pour se protéger ces attaques potentielles. Les primitives crytographiques peuvent être divisées en deux grandes familles. La première est celle de la cryptographie à clé secrète (appelée aussi cryptographie symétrique). Dans cette famille, une même clé est utilisée pour chiffrer et déchiffrer l'information. Cette clé représente un secret partagé par deux ou plusieurs parties voulant partager la même information confidentielle. Dans la cryptographie à clé secrète, la plus étudiée et le plus généralement utilisée des classes d'algorithmes est celle reposant sur les chiffrements par blocs. Les chiffrements par blocs sont des fonctions mathématiques prenant en entrée un texte clair et une clé secrète. En utilisant un procédé très complexe de mélange des données en entrée, un chiffrement par blocs renvoie une version chiffré du message donné en entrée plus communément appelée chiffré. D'un autre coté, la cryptographie à clé publique (ou cryptographie asymétrique) repose sur le principe que la clé de chiffrement et celle utilisé pour déchiffrement sont distinctes. La clé privée est gardée secrète et, inversement, la clé publique est distribuée largement. Pour cette classe d'algorithmes, RSA (Rivest, Shamir and Adleman) est le plus connu et le plus utilisé. Le principe de RSA repose sur le calcul d'exponentiation modulo un entier N produit de deux grands nombres premiers tant pour le chiffrement que le déchiffrement. LA sécurité de RSA repose sur le problème de la difficulté de factorisation l'entier N, un problème pour lequel il n'existe pas d'algorithme de résolution efficace. Un affaiblissement possible de ce problème est de considérer en plus la connaissance de certains bits des facteurs premiers de N. . . Un problème fondamental de la cryptographie est d'évaluer la sécurité des cryptosystèmes contre les attaques les plus efficaces. Pour cela, différentes méthodes générales on été proposées : cryptanalyse linéaire, cryptanalyse différentielle etc. The aim of this project is to apply another general method ? Algebraic cryptanalysis ? to study the security of the main public-key and secret-key cryptosystems. Algebraic cryptanalysis can be described as a general framework that permits to asses the security of a wide range of cryptographic schemes. Le but de ce projet est d'appliquer une autre méthode générale, la cryptanalyse algébrique, pour évaluer les principaux cryptosystèmes symétriques et asymétriques. Le verrou mathématique ici repose sur la taille des systèmes (des milliers de variables et d'équations) à résoudre pour mener à bien les analyses de ces primitives cryptographiques.

Coordinateur du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter