BLANC - Blanc

– EVAH

Résumé de soumission

Ce projet, volontairement pluridisciplinaire concerne l'origine et l'évolution des Anthropoïdes, des Hominidés et de leurs environnements. Il s'appuie sur les résultats majeurs que nous avons obtenus dans le cadre des recherches menées en Afrique Centrale et en Asie du Sud Est: (1) découverte du plus ancien hominidé actuellement connu et mise en évidence d'une plus grande distribution géographique des hominidés anciens, (2) découverte de l'origine des orang-outans ; (3) mise en évidence de l'origine asiatique des anthropoïdes. Nous souhaitons développer une recherche transdisciplinaire sur ces points clefs de notre histoire, via l'intensification du travail de terrain associée à la mise en ?uvre de nouvelles approches, afin de proposer une nouvelle lecture de nos origines. Pour les anthropoïdes, une meilleure connaissance de l'anatomie des amphipithécidés est essentielle à la détermination de leur position phylogénétique. En considérant une origine asiatique pour ce groupe quels sont les schémas de dispersion des premiers anthropoïdes africains à l'Eocène supérieur? Quels sont les changements climatiques/environnementaux à l'émergence et au cours de l'histoire des hominidés? Quelles sont les préférences écologiques des hominidés anciens? Quelles sont les relations paléobiogéographiques et de parenté entre les hominidés Miocène supérieur d'Afrique centrale et orientale, quel rôle ont-ils joué dans l'émergence des préhumains plus récents? Notre équipe est l'une des rares à conduire sur le plan international, l'ensemble des recherches -depuis la découverte d'un fossile sur le terrain à l'interprétation de son évolution, de ses relations de parentés et de son environnement - et ceci dans un contexte où la compétition internationale est particulièrement vive. Nous occupons une place de tout premier plan sur ces thématiques, il est donc essentiel de conserver notre avance et la primauté de la recherche française dans ces domaines. Ce projet sera mené dans le cadre de conventions déjà établies et en collaboration avec des Chercheurs d'institutions africaines (Tchad, Algérie, Libye, Egypte, Ethiopie, Kenya et Madagascar) et asiatiques (Myanmar, Thaïlande, Malaisie et Chine) et des spécialistes reconnus de la communauté internationale. Il s'articule en deux volets complémentaires qui couvrent les 40 derniers millions d'années: A) relations hominidés/environnement en Afrique, (Sahara et Rift) ; B) origine et dispersion des premiers anthropoïdes (Asie du SE, Afrique) et des premiers hominoïdes asiatiques. Six tâches structurent ces deux volets: A1 - Origine, Evolution et Environnements des Hominidés anciens d'Afrique Centrale (Tchad), A2 - Rôle de l'Afrique Centrale et du Nord dans l'histoire des Hominidés anciens (Libye-Egypte), A3 - Impacts des bouleversements environnementaux pendant le Pliocène récent sur l'émergence du genre Homo et des paranthropes (Ethiopie), B1 - Identification des premiers Anthropoïdes africains et des phases d'immigrations en provenance d'Asie: Afrique du Nord (Libye et Algérie), B2 - Identification des Anthropoïdes paléogènes de l'Est de l'Afrique (Kenya) et B3 - Anatomie et phylogénie des Anthropoïdes éocènes d'Asie du Sud Est et Origine des Hominoïdes des clades africains et asiatiques. En conclusion, cet ambitieux projet bénéficie des résultats importants obtenus au cours du projet ANR 2005-2008 pour lequel tous les objectifs annoncés ont été tenus. Il s'appuie d'une part sur l'expérience et les compétences développées par notre équipe (découverte de nouveaux sites/fossiles sur le terrain, analyse des restes, interprétation et publications dans des revues phares), d'autre part sur de nouvelles approches méthodologiques (neuroanatomie endocrânienne, analyse numérique des assemblages fauniques, biogéochimie de l'émail dentaire des hominidés, système d'information géographique, etc.). La poursuite des travaux en cours au Tchad et les nouvelles prospections entreprises en Afrique septentrionale (Libye, Egypte) dans le Néogène vont nous permettre à moyen terme de préciser les relations paléobiogéographiques entre les diverses régions qui ont livré des Hominidés anciens. Ces données seront déterminantes pour comprendre la répartition des hominidés, mieux interpréter leurs relations de parenté et donc aussi leur histoire. De même, la poursuite des travaux en cours en Asie du Sud Est et les nouvelles prospections en Afrique (Algérie, Libye, Kenya) dans le Paléogène vont nous permettre de préciser les relations paléobiogéographiques entre l'Afrique et l'Asie et les voies de dispersion des premiers Anthropoïdes. Une meilleure connaissance des taxons asiatiques permettra en outre de préciser le contexte phylogénétique pour l'origine asiatique des anthropoïdes.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter