VERSO - RESEAUX DU FUTUR ET SERVICES

MEsuRe autOmatique de DAS sans robot. – MERODAS

Résumé de soumission

Afin de protéger les personnes vis-à-vis des effets sanitaires possibles des ondes radioélectriques, des niveaux de protection ont été recommandés par la commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP www.icnirp.org ). Pour le grand public, les restrictions de base imposent que la puissance absorbée par kilogramme (Débit d'Absorption Spécifique, DAS) soit au maximum de 0,08 W/kg pour le corps entier et au maximum de 2 W/kg pour 10 grammes de tissus. Du point de vue réglementaire la commission européenne dans sa recommandation du 12 juillet 1999 (1999/519/CE) a repris les recommandations de l'ICNIRP. En France, cette recommandation européenne a été transcrite en droit Français (décret n°2002-775 du 3 mai 2002). Les systèmes de communication sans fil doivent donc être conformes à ces réglementations nationales et européennes. Des méthodes de mesure du Débit d'Absorption Spécifique (DAS ou SAR) induit par les systèmes GSM et UMTS ont été étudiées et ont contribué à l'élaboration de protocoles de mesure (mesure de DAS en laboratoire, fantôme, liquide équivalent, méthodologie de mesure in situ..) ceci tant au niveau national (projets COMOBIO, ADONIS..) qu'au niveau international (normes CENELEC et CEI). Dans ce cadre, les normes et outils de mesure actuels sont basés sur des technologies et concepts datant d'avant 2000. En particulier, le système de mesure est basé sur le déplacement d'une sonde à l'aide d'un robot. Cet environnement rend la mesure de DAS coûteuse et complexe. L'objectif du projet MERODAS est d'étudier une méthode novatrice permettant de mesurer le DAS sans avoir recours à un robot afin de rendre plus accessible la mesure de DAS. Dans ce projet, nous nous proposons notamment d'étudier les solutions multi-physiques permettant avec des sondes miniatures la mesure de DAS et la transmission des données mesurées. Le projet va étudier le positionnement des points de mesure fixes permettant de reconstruire le DAS dans un volume. Un prototype basé sur les solutions les plus adaptées sera réalisé à la fin du projet.

Coordination du projet

Joe WIART (GE (grande entreprise))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 744 397 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter