MIE - Maladies Infectieuses et environnement

Ecologie et physiologie comportementale des insectes vecteurs de la maladie de Chagas en relation avec la dynamique des souches du pathogène. – EcoEpi

Résumé de soumission

La maladie de Chagas est une infection parasitaire due à l'agent pathogène Trypanosoma cruzi. Elle constitue un risque majeur de santé publique pour 28 millions de personnes vivant majoritairement en Amérique Latine. C'est une zoonose impliquant de nombreux réservoirs vertébrés et des insectes vecteurs, les triatomines. Cette maladie s'est récemment propagée en Amérique du Nord et en Europe via les flux migratoires et les transfusions sanguines. D'après l'OMS, il est urgent de conduire des travaux sur la dispersion des vecteurs des habitats sylvestres vers les habitations humaines, ce phénomène pouvant être responsable d'une ré-émergence de la transmission vectorielle. L'objectif principal du projet est d'étudier les interactions écologiques et évolutives entre l'agent pathogène et les vecteurs en associant l'Ecologie Evolutive, la Physiologie, l'Epidémiologie et la Modélisation. La dispersion des vecteurs et ses conséquences épidémiologiques constituent l'axe principal du projet.Le travail de recherche comportera quatre axes principaux : 1) la physiologie et le comportement des triatomines 2) leur dynamique des populations et l'évolution de leurs traits d'histoire de vie, 3) les conséquences épidémiologiques des stratégies bio-démographiques des vecteurs et 4) l'évolution des traits biologiques du pathogène en relation avec les vecteurs et les hôtes. Le projet sera centré sur la dispersion (à la fois spatiale et temporelle=dormance) des vecteurs et sur ses effets sur la dynamique et l'évolution du pathogène. Une analyse expérimentale et un travail de modélisation mathématique seront associés et intégrés dans une approche théorique reposant sur les concepts de l'évolution des traits d'histoire de vie. Le projet sera composé de trois grandes parties étroitement connectées. Dans la première (coordonnée par C. Lazzari, Tours), nous étudierons la physiologie et le comportement des insectes vecteurs (orientation spatiale, apprentissage, capacité de dispersion et coût métaboliques). La seconde partie (coordonnée par F. Menu, Lyon I et J. Rabinovich, Argentine) concernera la modélisation de l'évolution des traits d'histoire de vie et de la dynamique des populations des triatomines ainsi que leurs conséquences épidémiologiques. Les modèles seront construits à partir d'informations biologiques de la littérature et de résultats personnels. La modélisation se décomposera en deux axes : 1) les caractéristiques dynamiques et la dispersion (spatiale et temporelle) des vecteurs et 2) l'analyse des effets du climat sur les traits d'histoire de vie et les phénomènes de domiciliation des triatomines. Dans la troisième partie (coordonnée par F. Menu en association étroite avec E. Dumonteil, Mexique), nous modéliserons la dynamique et l'évolution des deux souches identifiées du pathogènes en relation avec la dynamique et les traits d'histoire de vie des vecteurs et des hôtes définitifs. Le principal « livrable » du projet sera des modèles mathématiques pour expliquer et prédire les facteurs influençant l'évolution des traits d'histoires de vie (notamment la dispersion) des insectes vecteurs ainsi que la dynamique et l'évolution des souches du pathogènes. Les conséquences épidémiologiques de la biologie des triatomines seront également un des résultats majeurs. Nous produirons également des informations expérimentales sur l'orientation, les coûts énergétiques et les facteurs affectant la dispersion des vecteurs ainsi que sur leurs capacités cognitives. Notre approche intégrative permettra d'obtenir des résultats majeurs pour orienter les stratégies de contrôle et évaluer les risques de transmission de la maladie à l'homme selon la biologie des triatomines. Enfin notre approche multi-disciplinaire sera une importante contribution à la réalisation d'un pont entre discipline encore peu connectées : l'Ecologie Evolutive, la Physiologie et l'Epidémiologie.

Coordinateur du projet

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE CENTRE POITOU-CHARENTES
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE

Aide de l'ANR 340 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles