JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Un mysticisme pour tous. Conceptions de l'individu et conditions d'implantation des protestantismes évangéliques: Europe, Maghreb, Arctique, Océanie. – Mystou

Résumé de soumission

Ce projet de recherche porte sur les transformations socioculturelles induites, dans de nombreuses sociétés, par l'émergence et le développement des églises du protestantisme évangélique contemporain (de type pentecôtiste et charismatique notamment). Il réunit huit chercheurs travaillant dans onze sociétés de cinq régions du monde (Europe, Maghreb, Amérique du Nord et Sibérie, Océanie). Ce projet comparatiste large, appuyé sur des terrains d'études multi situés, n'est pas une addition de monographies disparates. Son ambition est de tester, à partir d'une problématique circonscrite et commune, et en prenant en compte la variabilité des contextes culturels, une grille essentielle de l'analyse du changement historique de physionomie du christianisme mondial, dont les églises du protestantisme évangélique sont devenues les marqueurs. En effet, pour un ensemble extrêmement divers de sociétés, la deuxième moitié du 20ème siècle a été une période de changement profond dans l'histoire de l'évangélisation chrétienne. On est passé d'une époque où le christianisme était vécu comme une domination impérialiste – et générant des résistances – à une époque où ce même christianisme (mais est-ce exactement le même ?) est devenu un instrument de revendication des identités locales, au point même d'être considéré certaines fois comme une propriété indigène authentiquement autochtone. Ce renversement de perspective qui a conduit, chez des populations très diverses, à d'improbables conversions et engagements prosélytes et missionnaires, s'appuie également sur de profondes transformations locales de la conception de la personne. L'une des caractéristiques récurrente des églises du protestantisme évangélique est en effet le rôle central – et novateur – qu'elles confèrent à l'individu, notamment en poussant excessivement loin le principe d'une puissante intimité relationnelle entre l'individu et le divin. Ce « mysticisme pour tous », auquel les acteurs sont conviés par une « théologie du succès personnel » revendiquée comme voie de salut et d'entrée dans la modernité, génère et accompagne des processus d'individuation sans précédents. Le projet de recherche veut appréhender ces profondes métamorphoses du champ des représentations du Soi comme voie substantielle de compréhension du succès des églises du protestantisme évangélique. Il ambitionne d'examiner la complexité des processus de transformations induits par l'émergence de ces églises, depuis l'individu jusqu'au groupe, en articulant les champs de l'imaginaire (le spirituel, le surnaturel, le cosmologique) avec ceux de l'action symbolique au sein de chaque société (le gain de prestige, les nouvelles positions du pouvoir, la restructuration des réseaux, des sociabilités, des formes économiques et politiques). Mais en se plaçant dans cette perspective indigène et autochtone, c'est-à-dire en appréhendant des églises implantées « au village » chez des populations locales qui ne sont pas spécifiquement en situation migratoire, ce projet veut aussi isoler et saisir des éléments pertinents pouvant rendre compte de l'implantation, du succès et du développement de ce christianisme. Ce projet propose ainsi de poursuivre une réflexion en termes de conditions favorables, de milieu propice et de propensions à emprunter certaines voies religieuses plutôt que d'autres. Les sociétés d'études qui fondent ce comparatisme ont toutes en commun de se penser comme marginales ou périphériques, de nourrir le fantasme d'une entrée dans la modernité (perçue comme accession au succès, au progrès, au devenir, à la mondialisation), et de se donner une représentation d'elles-mêmes comme appartenant au macro peuple des élus born again. Prises ensemble, elles brisent la classique dichotomie sud / nord, ou sociétés post-coloniales et sociétés occidentales, en s'inscrivant dans la perspective d'une modernité productrice de religieux, et théâtre mondial d'enjeux identitaires, nationaux et ethniques rejoués dans les histoires local

Coordination du projet

Christophe PONS (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 170 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter