BIOTECS - Recherche partenariale en biotechnologies pour la santé

Reprogrammation de Cellules Humaines Adultes en Cellules Souches Pluripotentes dans des Conditions GMP pour la Médecine Régénératrice – iCell

Résumé de soumission

Le domaine de la médecine régénératrice vient d'être bouleversé par la mise au point d’un protocole simple et reproductible de reprogrammation de cellules adultes en cellules souches pluripotentes induites (iPS).
iCell associe un partenaire industriel, MacoProductions, et 3 partenaires académiques incluant l'INSERM, des CHU (Pitié-Salpêtrière, Bichat et Montpellier) et des Universités (Paris 6, 7, 13, et Montpellier 1). Ce projet va développer des procédés biotechnologiques de genèse et de culture d'iPS à partir de fibroblastes et de cellules souches mésenchymateuses humaines en conditions GMP, et fournira :
- une technologie ce culture cellulaire de grade clinique utilisant un système biomédical clos et des milieux sans protéines animales
- la production de matrices de grade clinique pour la culture de cellules souches en 3D et pour la transplantation
- la dérivation de nouvelles lignées de cellules souches embryonnaires humaines et d'iPS en conditions GMP
- un protocole pré-clinique dans un modèle de pathologie cardiaque
- la comparaison par puces à ADN des hESC, MSC et iPS
- la fourniture de kits complets pour la génération d'iPS pour de futurs essais cliniques
Notre ambition est d'accélérer le transfert des cellules souches pluripotentes vers la thérapie cellulaire, en définissant des nouveaux standards de culture de ces cellules. L'expérience et l'expertise complémentaire de tous les partenaires sera à la base du succès de ce projet biotechnologique innovant.
Les cellules souches pluripotentes telles que les cellules souches embryonnaires humaines (hESC) promettent de nombreuses applications thérapeutiques en raison de leur capacité de différenciation dans n’importe quel tissu humain. Leur emploi pose cependant le problème immunologique de l’allogénicité et éthique de la manipulation d’embryons humains. C’est pourquoi l’identification d’un moyen simple et reproductible de reprogrammation de cellules somatiques adultes (par exemple de patients) en cellules pluripotentes (iPS) ayant toutes les caractéristiques des hESC ouvre des perspectives thérapeutiques extraordinaires. Mais l’utilisation des iPS en clinique nécessitera de résoudre plusieurs obstacles parmi lesquels la culture en conditions GMP. L’enjeu économique et médical est majeur. Notre ambition est d’accélérer le transfert des cellules souches pluripotentes vers la thérapie cellulaire, en définissant des nouveaux standards de culture de ces cellules. L’expérience et l’expertise complémentaire de tous les partenaires et sera à la base du succès de projet biotechnologique innovant. Partenaire 1: leadership dans le développement GMP des kits pour le maintien de l'indifférenciation et/ou l'expansion des cellules souches adultes
Partenaire 2: expertise internationale sur les cellules souches pluripotentes : transcriptome et dérivation des hESC; pilote un ANR sur la création d'iPS
Partenaire 3: à l'interface entre la chimie et l'ingénierie des matériaux polymères, a pour objectifs l'élaboration de biomatériaux polymères pour la cardiologie et les hESC.
Partenaire 4: travaille depuis 10 sur les cellules souches embryonnaires et développe un modèle pré-clinique d'utilisation de cellules souches pluripotentes en cardiologie
Les 4 équipes ont déjà noué des partenariats de travail, et cette collaboration génère un groupe alliant les expertises dans les dispositifs, matrices et milieux de culture à usage clinique, des cellules souches pluripotentes (hESC et iPS), et un modèle de différenciation cardiaque des cellule souches pluripotentes. - 1) WP1: Développement d’un système de culture clos miniaturisé
D1 Conception du DMU
D2 Validation du plastique et sur cellules
D3 Etude de stabilité du matériel
D4 Validation GMP et AMM AFFSAPS
D5 Cultures des ES
D6 Cultures des iPS
D7 Fabrication pré-industrielle du système
M1 Fournir un DMU sécuritaire et en circuit clos pour la génération des iPS
Pas de risque majeur (optimisation de méthodes préalablement existantes).
- 2) WP2: Mil

Coordinateur du projet

MAC PRODUCTION (PME)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT GUSTAVE ROUSSY INSERM U790
ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS - HOPITAL PAUL BROUSSE
INSERM ADR PARIS V11
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - ADR LANGUEDOC-ROUSSILLON - ADR 8

Aide de l'ANR 850 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles