TLOG - Technologies logicielles

– SATRIMMAP

Résumé de soumission

Les architectures embarquées connaissent depuis une dizaine d’années une mutation profonde avec l’apparation des architectures modulaires intégrées (IMA). L’objectif de ces architectures était d’offrir aux applications embarquées un support d’exécution et de communication standard et mutualisé. Le gain escompté en a été une réduction du poids et plus généralement de la complexité de l’architecture physique. Cette réduction de la complexité au niveau bas s’est cependant traduite par une difficulté accrue de conception et d’intégration des applications. Cette difficulté est principalement due au fait que l’architecture IMA n’offre que des services de bas niveau laissant aux concepteurs et à l’intégrateur la tâche de gestion du partage des ressources le plus souvent au moyen de nombreux paramètres de configuration. L’objectif du projet est de lever cette difficulté en étudiant et définissant un middleware embarqué au-dessus d’une architecture IMA. L’ambition est d’assurer une transparence maximale entre les applications et l’architecture support. Le middleware ainsi défini devra répondre aux contraintes de criticité des systèmes embarqués du type avioniques, et en particulier le déterminisme, la fiabilité et la prédictibilité des comportements. Dans ce dessein, le projet se concentre sur trois points : l’explicitation d’un modèle d‘applications embarquées, l’étude de la notion de configuration puis de reconfiguration d’architectures et de systèmes IMA, et enfin la définition du middleware proprement dit. À ces points de recherche s’ajoute l’étude de techniques et outils pour l’évaluation de performance et de prédiction de la qualité de service d’un système IMA. Ce projet sera appliqué dans le contexte des systèmes avioniques. Le projet regroupe les laboratoires CEA-LIST, IRIT, LAAS-CNRS, ONERA, l’avionneur AIRBUS et la start-up QoS Design. Mots Clefs : systèmes embarqués, middleware, configuration, monitoring, évaluation de performance, qualité de service

Coordinateur du projet

Frédéric BONIOL (INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DELEGATION REGIONALE MIDI-PYRENEES
COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE
OFFICE NATIONAL D'ETUDES ET DE RECHERCHES AEROSPATIALES [ONERA] CENTRE D'ETUDES ET DE RECHERCHES DE TOULOUSE

Aide de l'ANR 1 851 541 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter