TLOG - Technologies logicielles

Déploiement expérimental, incrémental et participatif d’une infrastructure ouverte pour l’aide à la concertation et la mise en œuvre efficiente de chartes et plans de gestion territoriaux – INTERMED

Résumé de soumission

Il s’agit de concevoir et développer une infrastructure (un ensemble interopérable) d’outils réellement adaptés aux besoins des acteurs des territoires en charge de négocier et de mettre en œuvre des chartes et plans de gestion des territoires. On cherche à recréer un lien fonctionnel entre les citoyens et les gouvernants au travers de technologies appropriées progressivement et bien adaptées aux contraintes ergonomiques et procédurales 'du terrain'. Pour ce faire, une approche expérimentale, itérative et participative est proposée. Deux dimensions sont abordées : d’une part, la conception et la négociation adaptative de « normes territoriales », sous forme de chartes, plans de gestion et contrats, d’autre part, l’accompagnement et la régulation de la mise en œuvre et de l’adaptation de ces normes. Trois groupes cibles sont concernés et donc associés : les « gouvernants », essentiellement des élus, les « gestionnaires », professionnels chargés de la mise en œuvre, les citoyens. Au cours du projet, des groupes représentatifs de ces trois catégories sont institués pour formuler des besoins, puis pour spécifier et tester des outils. Des enjeux et projets réels de territoire sont pris comme supports dans le domaine de la gestion intégrée des zones côtières (GIZC). Les technologies associées concernent le web sémantique, la classification et la cartographie sémantique, le raisonnement normatif, le raisonnement spatial, la personnalisation des services, le conseil argumentatif et les outils de mobilité. Les modules spécifiques à développer et expérimenter sont un outil de 'synthèse démocratique' pour porter la complexité des avis citoyens vers les politiques, la cartographie d'arguments et d'acteurs de la négociation, la gestion des proximités (topologies) argumentatives, sociales, spatiales, la mise en cohérence de chartes et contrats, la confrontation à des faits et constats de terrain. Des outils et une démarche particulière d'observation systématique des processus de développement et test sont proposés. 3 séquences de 3 protocoles de conception-test sont prévus. Au final, et avec l'engagement de collectivités importantes (Bretagne, Camargue, Thau) dans le prochain on vie à une standardisation de fait par appropriation, ouvrant vers une plateforme libre mais un marché de services d'appui aux maîtres d'ouvrages publics, dans le cadre des nouvelles procédures participatives émergentes.

Coordinateur du projet

Nils FERRAND (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 1 109 942 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter